Calculette de prêt

Notre calculette de prêt permet de simuler divers types de crédit à taux fixe (classique, avec ou sans différé, à échéance progressive...) hors assurance. Pour comparer différentes simulations, vous pouvez ouvrir la calculette en plusieurs exemplaires.

Mode d'emploi de la calculette

Ouvrir, dans une autre fenêtre, la calculette de prêt

Les paramètres de calcul

Pour changer les paramètres de calcul, vous devez utiliser le bouton « modifier ».

Type de crédit

Prêt à échéances fixes : c'est le prêt classique à taux fixe et à montant d'échéance constant pendant toute la période de remboursement.

Prêt avec différé partiel ou Prêt avec différé total : prêt à taux fixe dont la première phase est constituée d'un différé d'amortissement (aucun remboursement de capital n'est effectué pendant cette période). Le différé peut être partiel (seuls des intérêts sont remboursés) ou total (les intérêts ne sont pas remboursés et viennent se cumuler au capital restant dû). Voir aussi les différés de remboursement.

Prêt in fine : le remboursement du capital n'est effectué que sur la dernière échéance. Les autres échéances ne remboursent que des intérêts. C'est comme un prêt avec différé partiel, dont le différé serait égal à toute la durée du prêt moins une échéance. Voir le crédit in fine.

Prêt-relais : c'est un prêt avec différé total sur toute la durée de remboursement, sauf la dernière échéance qui sert à rembourser le capital. Voir le prêt-relais.

Prêt à taux fixe et échéances progressives  : à ne pas confondre avec le crédit à taux révisable. Ici, le taux est fixe et c'est le montant de l'échéance qui est modifié. Avec ce crédit, l'amortissement est spécialement calculé pour débuter avec une échéance faible qui augmente d'un certain pourcentage, chaque année. C'est une formule qui est couramment utilisée en période d'inflation. Attention toutefois au taux de progression annuel de ce crédit qui doit rester faible (0,5% ou 1%) pour ne pas générer d'amortissement négatif (la mensualité n'est alors pas suffisante pour rembourser les intérêts). A taux ou TEG identique, un crédit à échéance progressive sera plus onéreux qu'un crédit à échéance constante.

Remboursement de capital constant : une formule de crédit plutôt destinée aux professionnels ou pour des financements particuliers. Le principe est de rembourser à chaque échéance le même montant de capital. Les intérêts étant calculées sur le capital restant dû, le montant total de l'échéance (capital remboursé + intérêts) diminue progressivement au fil du temps. Par rapport à un crédit à échéance fixe de même montant et de même durée, ce crédit a un coût global moins important.

Type de taux

Taux proportionnel : c'est la technique de taux utilisé pour les prêts immobiliers ou les prêts professionnels.

Taux actuariel : technique de taux pour les crédits personnels ou les prêts épargne-logement.

Voir les principes de calcul de crédit.

Périodicité des remboursements

Précisez si les remboursements doivent être mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels.

Les caractéristiques du crédit

Entrez les caractéristiques du crédit que vous souhaitez simuler :

Montant du capital emprunté

Saisie obligatoire. Le montant doit être compris entre 500 et 10 millions d'euros.

Taux annuel

Saisie obligatoire. Le taux maximum est limité à 25%. Il possible de rentrer un taux à 0%.

Durée de remboursement

Saisie obligatoire en nombre d'années ou en nombre de mois. La durée doit être comprise entre 1 et 50 ans et être compatible avec la périodicité choisie (par exemple, un crédit à remboursement trimestriel ne peut pas avoir une durée de 2 ans et 1 mois).

Pour le calcul d'un crédit à échéances progressives, la durée doit être un nombre d'années (ou un multiple de 12 mois).

Durée de différé

Zone affichée et obligatoire seulement quand le type de crédit comporte un différé. Celui-ci est exprimé en nombre de mois et doit être inférieur à la durée de remboursement.

Évolution annuelle de l'échéance

Zone affichée et obligatoire seulement pour le crédit à échéance progressive. Doit être compris entre 0,10% et 10% par an.

Date de déblocage des fonds

Zone obligatoire pré-affichée au 1er du mois suivant.

Les résultats obtenus

En sortie du formulaire, vous obtiendrez :

Un tableau comportant les caractéristiques du crédit simulé, ainsi que pour les différentes phases de remboursement, le montant de l'échéance et le total des remboursements de capital et d'intérêts. Pour certains types de crédit, un lien vers le site de calcul en ligne Calcamo est affiché.

Un tableau comportant l'échéancier des remboursements en fonction de la date de déblocage saisi, et, une totalisation par année civile. Ce tableau n'est restitué que si la case « affichage de l'échéancier » est cochée.

© cbanque.com 2009-2017 / Droits réservés