Les principes de calcul du crédit

Cette page présente les principes de base du calcul de crédit : le taux périodique, le calcul des intérêts et la détermination du montant d'échéance.

Le taux périodique

Calculer son propre crédit est assez simple lorsque l'on connaît les formules mathématiques à appliquer. Le principe est le suivant : on détermine d'abord le taux périodique à partir du taux annuel. En général, c'est la formule suivante qui est appliquée par les banques :

Calcul échéance crédit taux proportionnel

Avec

  • TxPer : le taux périodique,
  • TxAn : le taux annuel,
  • EchAn : le nombre d'échéances par an.

Ce qui nous donne pour des échéances mensuelles : TxAn / 12.

A quoi sert ce taux périodique ?

Il sert à calculer les intérêts d'une échéance : c'est ce Taux Périodique qui est multiplié par le capital restant dû pour obtenir les intérêts à payer pour cette échéance.

Exemple : un taux périodique de 20 %, un capital emprunté de 100 €, un montant d'échéance de 50 €.

IntérêtsCapital rembourséCapital restant à rembourser
1e échéanceCapital multiplié par le taux périodique,
soit 100 * 20% = 20 €
Montant d'échéance moins les intérêts,
soit 50 - 20 = 30 €
100 - 30 = 70 €
2e70 * 20% = 14 €50 - 14 = 36 €70 - 36 = 34 €
3e34 * 20% = 6,80 €50 - 6,80 = 43,20 € mais limité au 34 € restant.34 - 34 = 0 €

Plus d'infos sur les tableaux d'amortissement.

Taux actuariel ou taux proportionnel

La formule donnée précedemment correspond à un calcul de taux proportionnel. C'est celui qui est utilisé, dans les banques, en France, pour les crédits immobiliers. Pour passer d'un taux annuel à un taux périodique mensuel, il suffit de le diviser par 12. Par exemple, un taux nominal (ou taux proportionnel) annuel de 6% donnera un taux périodique mensuel de 0,5000%.

On trouve aussi le taux actuariel. Pour passer d'un taux actuariel annuel en un taux périodique, il faut appliquer la formule suivante :

Calcul crédit taux actuariel

On prend alors la racine douzième du taux (plus un et moins un avec un taux exprimé en pourcentage). Par exemple, un taux actuariel annuel de 6% donnera un taux périodique mensuel de 0,4868%.

En France, la pratique est d'utiliser le taux proportionnel pour les crédits immobiliers et les crédits destinés aux professionnels. Le taux actuariel est utilisé pour les autres crédits, notamment les crédits à la consommation. En revanche, s'il n'y a pas de taux légal pour calculer le crédit, il y en a un pour déterminer le TAEG : c'est un taux actuariel qui doit être utilisé, que ce soit pour un crédit immobilier (depuis octobre 2016) ou un crédit à la consommation.

Plus d'infos sur les principes de calcul du TAEG

Calcul du montant d'échéance

Pour calculer un montant d'échéance constant sur toute la durée du crédit, il faut utiliser la formule suivante (çà ne s'invente pas) :

Calcul montant échéance crédit

ou sous une forme simplifiée utilisant les puissances négatives :

Calcul simplifié montant échéance crédit

Avec :

  • Echéance : le montant d'échéance cherché
  • Capital : le montant du crédit
  • TxPer : le Taux périodique
  • NbEch : le nombre d'échéances total.

A noter toutefois : les éléments de calcul précisés sur cette page correspondent à un crédit classique, c'est-à-dire :

  • un crédit à taux fixe et à montant d'échéance constant,
  • un paiement des intérêts qui s'effectue à terme échu,
  • une première échéance intervenant selon une première période de durée standard.

© cbanque.com 2003-2017 / FV / Droits réservés