Taux de l'assurance vie : le palmarès 2018

Un taux en feu
© Sergey Nivens - Fotolia.com

Comme chaque année, courant janvier, les assureurs dévoilent les rendements de leurs fonds en euros les uns après les autres. Cet article sera mis à jour quotidiennement, au fil des annonces. Pour l’heure, les performances dévoilées par les assureurs sont extrêmement stables.

Il aura donc fallu attendre le 8 janvier pour découvrir les premières annonces officielles de taux d’assurance vie ! Ces dernières années, le coup d’envoi de la « saison des taux » est sans cesse repoussé : le 3 janvier l’an passé, fin décembre voici 2 ans… Alors qu’en 2013, les premiers taux étaient connus dès le mois de novembre ! Comment expliquer cette communication tardive ? Car le fonds en euros, à capital garanti, n’est plus un produit aussi stratégique que par le passé, et parce que les rendements sont plus faibles chaque année. Les assureurs ne souhaitent donc plus être mis en avant en dégainant les premiers : leur stratégie s'axe plus spécifiquement sur les incitations à l’investissement en unités de compte (UC), des supports qui, eux, n’affichent pas de garantie en capital. Bref, la « guerre des rendements », c’est – presque – fini ! Découvrez le palmarès 2018.

Au-dessus de 3% : des fonds peu accessibles

Suravenir-Primonial – Le fonds en euros « star » de l’assureur Suravenir, Sécurité Pierre Euro, maintient sa performance à un niveau très élevé : 3,20% en 2018, contre 3,40% en 2017 (1). Ce fonds à l’allocation très majoritairement immobilière (79% de l’encours) peut cependant difficilement être comparé aux fonds « classiques ». Disponible sur le contrat haut de gamme Sérénipierre, distribué par Primonial, ce fonds fait l’objet de conditions d’accès très restrictives : un versement sur le contrat ne peut être investi à plus de 35% sur Sécurité Pierre Euro, et à condition d’être investie à 50% en UC par ailleurs.

Au-dessus de 2% : les meilleurs fonds « grand public »

Gaipare (Allianz) - Habituée aux sommets des palmarès, l'association d'épargnants Gaipare se maintient aux sommets du palmarès avec un taux de 2,50% pour 2018 (contre 2,65% en 2017) sur le fonds en euros géré par son assureur historique, Allianz.

MIF - L'assureur mutualiste abaisse légèrement la rémunération de son fonds en euros, à 2,35% en 2018 contre 2,50% en 2017.

Le Conservateur - Le groupe mutualiste a annoncé un rendement de 2,27% au titre de l'année 2018 sur le fonds en euros du contrat Hélios Sélection, contre 2,45% l'année précédente.

Afer (Aviva) - L'emblématique contrat associatif Afer, géré par Aviva, reste sur la courbe descendante : 2,65% en 2016, 2,40% en 2017 et donc 2,25% pour l'année 2018.

MACSF - L'assureur mutualiste initialement dédié aux professionnels de la santé abaisse la rémunération minimale du fonds en euros RES de 2,40% en 2017 à 2,20% pour l'année 2018. Ce rendement peut grimper à 2,25% pour les plus gros contrats.

Agipi (Axa) - L'association d'épargnants Agipi a annoncé un rendement 2018 de 2,10% sur le fonds en euros des contrats Cler et Clef, identique à la rémunération servie en 2017.

GMF – L’assureur mutualiste maintient la performance de son actif général à 2,10% en 2018, comme l’an passé. La compagnie membre du groupe Covéa stoppe ainsi la baisse enregistrée depuis 3 ans (2,80% en 2015, 2,50% en 2016 et donc 2,10% en 2017).

La France Mutualiste – Avec un taux de base annoncé à 2,01% sur ses principaux contrats (Actépargne 2, Livret RM, Rentépargne), l’assureur historique des anciens combattants affiche un niveau de performance quasi identique à l’an passé (2,018% en 2017).

Carac - Les rendements baissent de 0,10 point à la Carac : les fonds en euros de la plupart des contrats servent une rémunération annuelle de 2% pour 2018.

Autour de 1,50% : dans la moyenne

Apicil - L'assureur sert un rendement en légère baisse, à 1,91% pour l'année 2018, sur son contrat phare Liberalys Vie, distribués par des conseillers en gestion de patrimoine. Les taux sont toutefois plus élevés, grâce à des frais de gestion inférieurs, sur les contrats web, parmi lesquels Linxea Zen (2,16%).

Axa - Ce poids lourd de l'assurance en France a annoncé un taux de base de 1,90% en 2018 pour ces principaux contrats (Arpèges, Excelium, Privilège, Figures Libres, Odyssiel, Expantiel, Optial), soit une rémunération inchangée par rapport à 2017. Ce rendement peut comme d'habitude être bonifié sous conditions.

Oradéa Vie (groupe Société Générale) - Le taux de base servi sur le fonds euros du contrat web Patrimea Premium est de 1,85%, soit un rendement identique à 2017. Cette performance peut être portée à 2,35% sous conditions.

Maaf – Le taux servi sur le fonds euros du contrat phare de la Maaf, Winalto, se situe à 1,85% pour l’année 2018, soit une performance parfaitement stable sur un an, après avoir baissé d’un demi-point l’année précédente.

Maif - L'assureur vie Parnasse-Maif, filiale de la Maif, a annoncé une performance de 1,80% en 2018 pour les fonds euros de ses principaux contrats (Responsable et Solidaire, Nouveau Cap), contre 2,05% en 2017.

MMA – Comme les autres assureurs du groupe Covéa (GMF et Maaf), la grille de rémunération 2018 de MMA est identique à celle de l'année 2017 : le taux de base est de 1,51%, avec la possibilité de le bonifier jusqu’à 2,01% sous conditions.

Macif - Mutavie, l'assureur-vie de la Macif, augmente la rémunération de ses fonds en euros : après avoir figuré en queue de classement en 2016 avec un rendement de 1,20%, maintenu en 2017, le fonds en euros de Multi Vie et Livret Vie rebondit à 1,30% pour le contrat historique Livret Vie, et à 1,50% pour Multi Vie, le contrat en cours de commercialisation.

Société Générale – Sogécap, l’assureur vie de la banque rouge et noire, a publié des rendements parfaitement stables par rapport à 2017 : le taux de base des contrats grand public Erable Essentiel et Séquoia se maintient à 1,33%, avec la possibilité de le faire grimper à 1,79% ou 1,81% sous conditions et selon le contrat. Le taux annoncé pour l’assurance vie haut de gamme Ebène reste à 1,80%.

Caisse d'Epargne - Le fonds en euros du contrat phare de l'Ecureuil, Millevie Essentielle, rebondit légèrement et retrouve son niveau de 2016 : 1,30% au titre de l'année 2018, contre 1,20% en 2017.

En dessous de 1% : les rendements les plus faibles

Oradéa Vie-Primonial – Le fonds en euros le plus performant l'an passé (4,05% en 2017), Sécurité Target Euro, disponible sur le contrat Target+, a accusé la baisse des marchés financiers en 2018 : Primonial annonce une performance de 0%, en net de frais de gestion, pour l'année 2018. A l'image de Sécurité Pierre Euro (Sérénipierre), l'accès à ce fonds à capital garanti est restreint et son mode de gestion peut difficilement être comparé aux fonds en euros « classiques ».

Quand seront dévoilés les autres taux ?

Les assureurs des contrats d’assurance vie en ligne Generali, Suravenir et Spirica se dévoilent traditionnellement lors de la seconde quinzaine de janvier. Certains grands réseaux bancaires se font eux plus discrets, et ne diffusent leurs taux qu’à la toute fin janvier, voire courant février.

Vers une baisse uniforme des rendements 2018

Au final, pour 2018, « les évolutions seront homogènes, car le taux servi du fonds en euros n’est plus au cœur de la stratégie des assureurs », explique Gildas Robert, directeur conseil actuariat et finance du cabinet Optimind. Les différents analystes s’accordent sur une baisse de l’ordre de 0,20 point pour l’ensemble du marché, pour un taux moyen attendu autour de 1,60%, contre 1,83% selon le régulateur banque-assurance, l’ACPR, en 2017.

Le site spécialisé Good Value for Money, qui fait office de référence dans le secteur, a ainsi été le premier à avancer une estimation de taux moyen pour 2018, à 1,60% Une estimation ensuite confirmée par Optimind ainsi que par le Cercle de l’épargne, animé par l’économiste Philippe Crevel, ce dernier citant une « moyenne évaluée à 1,6%/1,7% » dans une publication récente.

Des taux allant du simple au triple ?

Malgré la baisse attendue comme « homogène », les écarts de rendements resteront très importants pour les fonds en euros « classiques », ceux qui sont accessibles au plus grand nombre. La « différence de rémunération d’un assureur à un autre » dépend de trois facteurs, comme l’explique Emilie Edroux, experte épargne-retraite d’Optimind : « leur stratégie de placements financiers ; le niveau de prudence (réalisation de plus-values, dotation de la provision pour participation aux bénéfices) ; et la hauteur de leurs frais de gestion. »

Lire aussi : Comment est fabriqué la rémunération de votre fonds en euros

Comme pour les performances 2017, les meilleurs taux 2018 des fonds « classiques » (ou « grand public ») devraient ainsi se situer autour de 2,50%, et les plus faibles proches de 1%. Traditionnellement, les fonds des associations d’épargnants, des petits assureurs mutualistes voire des courtiers web font partie des mieux-disants, et les fonds d’entrée de gamme des grands réseaux bancaires figurent en queue de classement.

(1) Tous les taux évoqués dans cet article sont exprimés nets de frais de gestion. Ils ne prennent en revanche pas en compte les prélèvements sociaux et fiscaux, qui viennent donc rogner la rémunération servie aux assurés a posteriori.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 9 janvier 2019 à 12h30 - #1Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Allez-vous faire un tableau pour comparaison 2018/2017,, au fur et à mesure de la connaissance des taux????

Trouvez-vous ce commentaire utile ?60
Publié le 9 janvier 2019 à 16h03 - #2Benoît (cBanque)

@Petit Louis
Pour information, les taux des principaux contrats du marché sont intégrés au fur et à mesure dans un tableau, avec un historique, sur la page suivante :
www.cbanque.com/assurance-vie/meilleur-taux.php
Bien à vous,

Trouvez-vous ce commentaire utile ?70

Ajouter un commentaire