Assurance vie : Axa maintient sa grille de rémunération en 2018

  • Par
Axa
Axa - DR

Un taux de rémunération de 1,90%, et des bonus pouvant porter les rendements à 2,25% : Axa a maintenu en 2018 la grille de rémunération déjà appliquée pour l’année 2017.

Des baisses modérées, des taux inchangés, et même quelques hausses : pour l’heure, la saison d’annonce des rendements de l’assurance vie est moins négative que prévu pour les épargnants. Et la stabilité semble aussi être le mot d’ordre chez les poids lourds du marché : Axa, 3e assureur vie en France, a ainsi conservé à l’identique sa grille de taux par rapport à 2017. Axa France annonce un taux de base inchangé, à 1,90% net de frais de gestion (hors cotisations sociales et fiscales).

Les taux et bonus de rendement chez Axa France

Le taux de base de 1,90% en 2018 concerne les fonds à capital garanti disponibles sur les principaux contrats d’Axa France : Arpèges, Excelium, Privilège, Figures Libres, Odyssiel, Expantiel et Optial. Dans le cadre de l’offre baptisée « bonus euro+ », comme ces dernières années, trois niveaux de bonification sont envisageables :

  • 2% pour l’année 2018, comme en 2017, lorsque les sommes présentes sur l’assurance vie sont investies à plus de 35% sur des supports en unités de compte (UC), sans garantie en capital, mais que le montant global du contrat ne dépasse pas 50 000 euros ;
  • 2,10% si l’épargne gérée dépasse 50 000 euros et qu’elle est investie à plus de 35% en UC ;
  • 2,25% en cas de gestion pilotée, et si les montants présents sur le contrat sont placés à plus de 40% sur des UC.

Axa France a par ailleurs communiqué une performance annuelle de 2% sur le Perp, ainsi qu’une revalorisation de base de 2% sur les contrats d’Axa Gestion Privée, Amadéo et Amadéo Excellence. Ces contrats sont eux aussi éligibles à l’offre « bonus euro+ », ce qui permet de bonifier les rendements jusqu’à 2,25%.

Enfin, Axa annonce une performance annuelle pour le fonds eurocroissance du contrat Excelium à 2,40% sur l’année. En attendant la réforme des fonds eurocroissance portée par le projet de loi Pacte, cette performance ne correspond qu’à la progression des actifs sur un an, pour l'ensemble des investisseurs, pas à la rémunération individuelle des assurés.

Lire aussi : Tous les rendements 2018 de l’assurance vie

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2019