BforBank

Néobanque pour les pros : Qonto passe un cap

Logo Qonto
DR

Forte de 20 000 clients captés depuis son lancement en juillet 2017, Qonto, néobanque destinée aux entrepreneurs et aux indépendants, vient d’obtenir un agrément d’établissement de paiement, qui va faciliter son expansion.

C’est une première en France, selon Qonto : pour la première fois, une néobanque BtoB, c’est-à-dire s’adressant aux entreprises, a obtenu du régulateur du secteur financier, l’ACPR (1), un agrément d’établissement de paiement. « Il nous a fallu seulement 6 mois pour [le décrocher] », se félicite Alexandre Prot, fondateur et patron de Qonto, cité dans un communiqué. « Cela a pu se faire rapidement car notre dossier était solide, avec un business model prouvé, des milliers de clients satisfaits, un potentiel de croissance énorme en France et en Europe. » Lancée en juillet 2017, Qonto revendique désormais 20 000 sociétés clientes et vise les 40 000 d'ici la fin de l'année.

C’est un cap important pour la jeune pousse. Jusqu’ici contrainte de passer par un tiers - Treezor en l’occurrence - pour la gestion des paiements de ses clients, Qonto va pouvoir gagner en autonomie. Créer plus facilement, pour commencer, de nouveaux produits et services : des services d’agrégation de comptes et d’initiation de virements vont prochainement compléter son offre. Nouer des partenariats avec d’autres acteurs, ensuite, dans le domaine du crédit ou de l’assurance notamment. S’étendre en Europe enfin : l’obtention de l’agrément en France s’accompagne d’un « passeport européen » qui lui permettra de lancer des services partout dans l’Union sans nécessité de demander un agrément dans chaque pays. Ce sera le cas début 2019.

(1) Autorité de contrôle prudentiel et de résolution

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Septembre 2018