La demande de crédits immobiliers baisse pour la première fois en 2 ans

Banque de France à Avignon
CC TracyELaine / Flickr

Pour la première fois depuis août 2015, la plupart des banquiers sondés par la Banque de France estiment que la demande de prêts immobiliers a reculé, ou stagné, en mai 2017.

Avec plus de 27 milliards d’euros de prêts octroyés en avril, le marché du crédit immobilier se porte toujours aussi bien. Toutefois, avec l’essoufflement de la course aux taux, en légère hausse en 2017, l’afflux de dossiers a ralenti.

Chaque mois, la Banque de France sonde un panel de directeurs et responsables de service crédit dans les établissements bancaires. Depuis la fin 2014, à l’exception notable du mois d’août 2015, les banquiers interrogés ont toujours exprimé le sentiment d’une augmentation de la demande de crédits immobiliers. Jusqu’à ce mois de mai 2017 : le solde d’option est de -11 (1), alors qu’il était encore de +46 en avril et de +51 en février.

(1) Le solde est calculé sur la base des résultats suivants : 72% des sondés estiment que la demande est stable, 20% qu’elle baisse, et 8% qu’elle augmente.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2017