Crédit immobilier : nouvel afflux de dossiers dans les banques

  • Par
Un homme et sa conseillère clientèle
© Jeanette Dietl - Fotolia.com

Les taux bas, à des niveaux record, les demandes de renégociation, le dynamisme du marché immobilier… Autant de raisons qui expliquent le net rebond de la demande de prêts immobiliers dans les banques en cet automne 2016.

Dans 55% des établissements de crédit sondés par la Banque de France (1), en octobre, la demande de crédits à l’habitat est perçue « en hausse ». En lui-même, ce résultat n’a rien d’une surprise. Toutefois, l’ampleur du score est à souligner : il faut remonter au mois de mars 2015 (61%) pour trouver trace d’une aussi nette majorité de banquiers témoignant d’un afflux de dossiers de prêt immobilier dans leurs services.

Depuis un an, le mois d’août 2015 précisément, la Banque de France annonce chaque mois une demande perçue en hausse dans les établissements de crédit. Mais avec un faible nombre de responsables témoignant d’une augmentation sur le mois en cours (6% en août 2016, 18% en septembre), la majorité évoquant une stabilité. Cet afflux de dossiers, en cet automne, est évidemment à lié à l’important mouvement de renégociations de crédit enregistré ces derniers mois. En septembre, les montants brassés suite à des rachats et renégociations ont été supérieurs à ceux des nouveaux crédits selon la Banque de France.

Lire aussi : Faut-il désormais renégocier son crédit immobilier chaque année ?

(1) Enquête d’opinion réalisée chaque mois par la Banque de France auprès d’un échantillon d’une centaine d’établissements de crédit. Sont interrogés les directeurs du crédit des banques sondées, ou les responsables des engagements.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2016