Fortuneo

Banque : l'implantation des distributeurs de billets est « assez satisfaisante »

  • cBanque avec AFP
  • ,
Retrait à un distributeur automatique de billets
© Instantvise - Fotolia.com

Le gouverneur de la banque de France a affirmé que l'implantation des distributeurs automatiques de billets (DAB) en France métropolitaine semblait « assez satisfaisante », selon les premières estimations d'une étude en cours.

« La situation semble dans l'ensemble assez satisfaisante : près de 99% de la population française vit dans une commune où il y a un DAB sur place, ou un DAB à moins d'un quart d'heure de son domicile », a déclaré François Villeroy de Galhau lors d'un entretien au quotidien régional Le Dauphiné Libéré publié mercredi.

Les résultats de cette étude, réalisée conjointement avec les banques, sur « l'implantation précise de ces DAB à travers le territoire métropolitain » seront connus « dans les prochains mois », a-t-il précisé, confirmant qu'il existait « un débat aujourd'hui sur l'accessibilité des Français aux distributeurs automatiques de billets ». « Cependant, l'accessibilité va plus loin que cela : elle inclut avec la Banque de France les banques, les transporteurs de fonds, les commerçants », a développé le banquier central, ajoutant travailler « dans une logique de filière pour que l'usage des espèces, s'il diminue, reste accessible ».

Vers une disparition du paiement en espèces ?

Interrogé sur une éventuelle disparition du paiement en espèces, François Villeroy de Galhau a réfuté une telle éventualité, précisant que « deux transactions sur trois en magasin [étaient] encore effectuées en espèces par les Français ». « Il y a une tendance, c'est vrai, à la diminution des paiements en espèces, mais la Banque de France ne les abandonnera jamais. La Suède (où le paiement en espèces se raréfie, NDLR) reste une exception en Europe », a-t-il souligné. « Espèces (billets et pièces), cartes, mobiles, c'est aux Français de choisir. Notre rôle est de garantir l'égale qualité et sécurité, et l'égale accessibilité de chacun à ces moyens de paiement, y compris en billets », a répété le patron de la Banque de France.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.