BforBank

LCL : 270 postes bientôt supprimés dans les centres d'appel

Une agence LCL en 2015
© cBanque - BL

LCL veut revoir l’organisation de son service client à distance en fermant 5 de ses 9 centres d’appel. A la clé, 270 suppressions de poste, sans départs contraints.

Bordeaux, Dijon, Nantes, Noisy-le-Grand, Toulouse : d’ici 2020, ces 5 villes ne devraient plus accueillir de centres d’appel de LCL. Le quotidien Les Echos dévoile en effet l’intention de la filiale du Crédit Agricole de revoir à la baisse le nombre de ses « centres de relations clients » (CRC), de 9 à l’heure actuelle à 4 l’an prochain : seuls les CRC de Paris, Lyon, Marseille et Lille resteraient ouverts.

Présentée au personnel vendredi dernier, cette réorganisation va donner lieu à la suppression de 270 postes, sans départs contraints. Les salariés concernés se verront proposer des solutions de reclassement dans des agences de leur région. Les centres d’appels maintenus - 460 collaborateurs actuellement - recruteront de leur côté 170 personnes supplémentaires.

Cette réorganisation vise évidemment à faire des économies de fonctionnement. Elle va également permettre de réorganiser les CRC autour de 4 expertises : le crédit à la consommation, l’immobilier, la prévoyance et la conquête de noveaux clients.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juillet 2019