Fortuneo

Ultim contre Fosfo : le match des nouvelles cartes des banques en ligne

Pile de cartes bancaires noires
© Kenishirotie - stock.adobe.com

A ma droite, Fosfo, la nouvelle carte bancaire de Fortuneo ; à ma gauche, Ultim, sa concurrente lancée par Boursorama Banque. Enjeu du match : le titre de meilleure carte gratuite sans conditions de revenus.

A quelques semaines d'intervalle, deux banques en ligne ont frappé un grand coup. Avec Ultim, Boursorama, leader du marché (plus de 2 millions de clients en France) a mis la carte bancaire premium à portée de tous : gratuite, sans conditions de revenus, elle offre pourtant la gratuité sur les opérations, y compris en devises, et un package d'assurances digne d'une carte Premier. La réponse de Fortuneo s'appelle Fosfo : lancée début octobre, 4 mois après Ultim, elle partage avec elle nombre de caractéristiques. Mais est-elle vraiment à la hauteur ? Pour le savoir, nous avons comparé les deux cartes sur 4 critères : l'accessibilité, la tarification, l'acceptation et les assurances.

Fortuneo FosfoBoursorama Ultim
RéseauMastercardVisa
Type de carteDébit immédiat (DEBIT)
et contrôle de solde
Débit immédiat (DEBIT)
et contrôle de solde
Découvert autoriséNégociable
après 6 mois de détention
100 euros par défaut,
jusqu’à 2 500 euros
ChéquierOuiOui
Plafond de paiement2 000 euros / 7 jours1 500 euros / 30 jours
Plafond de retrait500 euros / 7 jours300 euros / 7 jours
Retrait en eurosGratuitGratuit
Paiement en devisesGratuitGratuit
Retraits en devisesGratuitGratuit
Versement à l’ouverture300 euros500 euros
Usage minimum1 paiement par mois,
sinon 3 euros de frais
1 paiement par mois,
sinon 15 euros de frais
AssurancePackage classiquePackage Premier

Accessibilité : match nul

En matière d'accessibilité, Fosfo et Ultim s'accordent sur un point majeur : l'absence de conditions. Dans les banques en ligne, il faut généralement justifier d'un certain niveau de revenus - à partir de 1 000 euros pour une carte classique - ou de flux créditeurs - 1 200 euros par mois, par exemple, chez ING, hors carte Essentielle - pour obtenir une carte bancaire gratuite. Rien de tel ici : la seule contrainte est d'approvisionner le compte à l'ouverture.

Léger avantage pour Fosfo sur ce critère : la carte de Fortuneo est en effet un peu plus démocratique. Un premier versement de 300 euros suffit, alors qu'il faut mobiliser 500 euros pour décrocher Ultim.

Tarification : avantage Fosfo

La tarification : voici un autre point où il est difficile de départager Fosfo et Ultim. Les deux cartes s'alignent sur l'essentiel : l'absence de frais au quotidien. Y compris en voyage : elles offrent toutes les deux une gratuité totale aux globe-trotters qui paient et retirent dans des devises autres que l'euro.

La seule nuance concerne les frais d'inactivité. Les deux cartes, en effet, imposent une condition à la gratuité : effectuer au moins un paiement par mois. A défaut, Fosfo coûte sensiblement moins cher qu'Ultim : 3 euros par mois, contre 15 euros.

Acceptation : match nul

Fosfo et Ultim font partie de cette nouvelle génération de cartes bancaires fonctionnant en temps réel. Cela présente des avantages : le report des opérations dans le relevé de compte est quasi-immédiat, et le solde toujours à jour. Mais aussi des inconvénients : ces cartes déclenchent systématiquement des demandes d'autorisation, ce qui peut entraîner des ralentissements, voire des échecs de paiement. Heureusement, elles sont conçues pour se passer ponctuellement d'autorisation sur des paiements de petits montants, ce qui leur permet de fonctionner, par exemple, pour les péages ou les parkings.

Bon point pour Ultim, elle offre par défaut à ses porteurs un découvert de 100 euros, ce qui permet de couvrir un petit passage ponctuel dans le rouge. En revanche, Boursorama est moins généreuse en matière de plafond de retraits par défaut : 300 euros par période de 7 jours glissants, contre 500 euros pour Fosfo. Même chose pour les plafond de paiements : 1 500 euros par période de 30 jours, contre 2 000 euros par période de 7 jours pour Fortuneo. Dans les deux cas, ces plafonds peuvent être revus à la hausse, en temps réel, de façon provisoire ou définitive.

Assurances : avantage Ultim

Au final, la seule vraie différence entre Fosfo et Ultim concerne les assurances et assistances liées à la carte. Fosfo se contente du minimum : assistance médicale et rapatriement, hospitalisation et assistance juridique à l'étranger. Une couverture calquée sur celles des cartes Mastercard classiques.

Boursorama, en revanche, s'est inspiré pour Ultim du package de la Visa Premier. Les porteurs bénéficient donc, en plus, d'une série de garanties qui peuvent s'avérer très utiles : annulation ou retard de transport, perte et vol des bagages, responsabilité civile, véhicule de location, neige et montagne… Un vrai plus pour celles et ceux qui voyagent à l'étranger, qui fait la différence et permet à Ultim de remporter le match.

Cartes bancaires premium : avantage Fortuneo

En léger retrait avec Fosfo par rapport à Ultim, Fortuneo dispose toutefois d'un atout dans sa manche. En même temps qu'elle présentait sa nouvelle carte, la banque en ligne bretonne a également annoncé la suppression des frais de paiements et de retraits en devises sur ses cartes premium.

Les porteurs de cartes Mastercard Gold, disponible à partir de 1 800 euros de revenus mensuels, et World Elite (4 000 euros de revenus mensuels), qui payaient jusqu'ici 1,94% de frais sur ces opérations, en sont désormais exonérés. Ce n'est pas (encore ?) le cas avec la Visa Premier de Boursorama, qui affiche toujours 1,94% de frais. La Gold Mastercard de Fortuneo a également des avantages par rapport à Ultim, notamment la possibilité de bénéficier du débit différé.

A consulter : la sélection des offres des meilleures banques en ligne, avec ou sans conditions de revenus.

Mise à jour (24 octobre 2019, 14h45) - Mise à jour des plafonds d'Ultim, revus à la baisse par Boursorama.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / VM / Octobre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 24 octobre 2019 à 15h03 - #1Morak
  • Homme
  • Paris

Merci pour ce comparatif de deux cartes qui se valent presque :) Deux cartes qui peu importe l'une ou l'autre satisferont le client ✌🏻

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 24 octobre 2019 à 16h18 - #2Pierre_cbanque
  • Homme
  • Lyon
  • 58 ans

Les plafond de la carte Ultim (par exemple la mienne) sont en fait :
Paiements par mois (30 jours glissants) : 3 000,00 €
Retraits par semaine (7 jours glissants) : 920,00 €
Erratum: Les plafonds indiqués dans l'article sont bien ceux affichés sur le site Boursorama décrivant leurs produits...
Mais mes plafonds à moi restent bien (pour le moment ?) ceux que j'indique ci-dessus...
Les nouveaux plafonds s'appliquent peut-être seulement aux nouveaux clients ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 24 octobre 2019 à 21h14 - #4€nzo
  • Homme
  • Paris

A mon avis l'offre est plus complète chez Fortuneo, avec ses cartes virtuelles gratuites, ses virements instantanés jusqu'à 2000€, la possibilité d'alimenter son compte par carte bancaire... et maintenant la gratuité de toutes ses cartes à l'étranger. Fortuneo est imbattable.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire