Fortuneo

Carte bancaire : Visa et Mastercard contraints de réduire leurs commissions

Paiement mobile

La Commission européenne a annoncé hier accepter « les engagements de Mastercard et de Visa pour réduire les commissions d'interchange interrégionales ». Une décision censée mettre fin à des « pratiques anticoncurrentielles ».

Lorsqu’un touriste italien et un touriste brésilien s’attablent dans une brasserie parisienne, pour le commerçant, mieux vaut que ce soit l’Italien qui paie l’addition. Pourquoi ? Le commerçant paie une commission à sa banque sur les paiements par carte bancaire. Cette commission intègre notamment la commission d’interchange : il s’agit d’une commission versée par la banque du commerçant à la banque du titulaire de carte. Or, en Europe, le montant des commissions d’interchange est plafonné pour les cartes émises dans l’Espace économique européen (EEE), mais pas pour les cartes émises hors de l’Europe. Le paiement effectué par le touriste brésilien va donc, potentiellement, coûter plus cher au commerçant que celui effectué par son ami italien...

Face à la pression de la Commission européenne, les réseaux d’acceptation Visa et Mastercard ont pris des engagements pour ces commissions d’interchange interrégionales. Leur engagement : facturer ces transactions au même tarif que les transactions intraeuropéennes (voir l’encadré ci-dessous). Cet engagement correspond à une baisse de prix de 40% environ. Hier, Bruxelles a annoncé dans un communiqué avoir accepté les engagements de ces deux mastodontes des paiements.

« Les engagements, qui sont désormais contraignants pour Visa et Mastercard, réduiront les coûts supportés par les détaillants qui acceptent des paiements effectués au moyen de cartes émises hors EEE », commente Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence. « Cette mesure, conjuguée à notre décision de janvier 2019 concernant les services transfrontaliers de paiement par carte de Mastercard, entraînera une baisse des prix pour les détaillants européens, ce qui bénéficiera au final à l'ensemble des consommateurs. »

Les tarifs sur lesquels Visa et Mastercard s’engagent :

  • Pour les paiements en point de vente : 0,2% de la valeur de la transaction pour les cartes de débit ; 0,3% pour les cartes de crédit ;
  • Pour les paiements en ligne : 1,15% de la valeur de la transaction pour les cartes de débit ; 1,50% pour les cartes de crédit.
Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2019