Scission au Crédit Mutuel : les syndicats inquiets pour l'emploi

  • cBanque avec AFP
  • ,
Une agence Crédit Mutuel à Janzé, en Bretagne, en 2016
CC - Wikimedia commons / François Goglins

L'intersyndicale du groupe Crédit Mutuel a annoncé jeudi avoir déclenché un mécanisme interne en vue de préserver l'emploi au sein du groupe en cas de sortie du Crédit Mutuel Arkea de l'ensemble mutualiste.

« Devant la gravité de la situation et l'exacerbation du conflit », une intersyndicale regroupant six organisations représentatives du groupe Crédit Mutuel (CFDT, CFTC, CGT, CGT-FO, SNB/CFE/CGC et UNSA) a demandé à ce qu'une réflexion soit engagée en interne afin de trouver des « solutions aux problèmes d'emplois qui pourraient naître de restructurations », est-il expliqué dans un communiqué. L'objectif de « cette démarche active et anticipée sera, nous l'espérons, à même de limiter les conséquences sociales », déclare l'intersyndicale.

Après des années de conflit ouvert, Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupe les fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central du groupe mutualiste, avait annoncé en janvier avoir engagé une procédure de désaffiliation du groupe Crédit Mutuel, chapeauté par la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM).

« Ce conflit pourrait impacter de manière significative la stratégie économique ou l'organisation du Crédit Mutuel tout entier et compromettre la stabilité des emplois de l'ensemble du groupe », s'alarment les organisations syndicales qui appellent « les acteurs de ce conflit inutile à reprendre le chemin du dialogue et de la raison ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.