Hello Bank!

Banque : la Cour des comptes européenne met les aides publiques sous surveillance

Le bâtiment Berlaymont du siège de la Commission européenne en 2013
CC - Flickr / Gérard Colombat

Dix ans après le déclenchement de la crise financière, la Cour des comptes européenne va lancer un audit des aides d’Etat accordées aux banques.

La Cour des comptes européenne va, le temps d’un audit, devenir garante de la libre concurrence entre les banques dans l’Union européenne. Dans un communiqué diffusé ce 27 mars, l’organe de contrôle annonce qu’il va passer au crible les aides publiques accordées au secteur bancaire ces dernières années. Objectif : s’assurer que les éventuelles politiques de soutien des Etats aux banques restent bien « exceptionnelles et limitées au strict nécessaire ».

« Depuis la crise de 2008, le secteur des services financiers a reçu plus d'aides d'État que tout autre secteur de l'économie », note Mihails Kozlovs, le membre de la Cour des comptes européenne responsable de l'audit. Entre 2008 et 2017, l’Union européenne a en effet approuvé pour plus de 5 100 milliards d’euros d’aides aux banques, rappelle la Cour des comptes. « Autant dire qu'un contrôle approprié et approfondi de ces aides d'État est essentiel pour préserver la concurrence sur le marché intérieur ainsi que pour prémunir le contribuable européen contre la charge que représente le sauvetage des banques », poursuit Mihails Kozlovs.

Dans le détail, les auditeurs vont en particulier examiner si la Commission européenne dispose des outils appropriés pour contrôler les aides publiques et si elle vérifie que les résultats escomptés sont bien atteints. Ils rendront leur rapport fin 2019.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Mars 2019