BforBank

Mobilité bancaire : UFC-Que Choisir réclame la portabilité du numéro de compte

  • Par cBanque
rib, banque
© Alexi TAUZIN - Fotolia.com

A l’occasion de la journée mondiale du consommateur, consacrée cette année aux services financiers, UFC-Que Choisir en appelle à la Commission européenne pour mettre en place d’un système de portabilité du numéro de compte bancaire.

Objectif de ce système : simplifier le changement de banque, processus jugé trop complexe et trop coûteux (en temps et en argent). Dans un communiqué, l’UFC-Que Choisir souligne en effet « l’échec » en France de précédentes initiatives dans le domaine de la mobilité bancaire. En novembre 2009, les pouvoirs publics français avaient ainsi obtenu des banques la promesse de faciliter la démarche, en fournissant à leurs clients un guide indiquant les étapes de l’opération, et en accélérant les démarches de fermeture des comptes.

Mais deux ans et demi plus tard, les promesses n’ont pas été tenues, selon l’association. Ce que conteste la FBF (Fédération bancaire française, association représentant l’industrie bancaire), mais qu’a en partie confirmé l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP), l’organe de régulation du secteur financier, en novembre 2011.

L’exemple suédois

Pour parvenir à de nouvelles avancées dans le domaine, l’UFC-Que Choisir propose que l’usager puisse changer de banque tout en conservant son numéro de compte, à l’image de ce qui se passe aujourd’hui dans le secteur de la téléphonie mobile. Cette portabilité permettrait, selon l’association, d’éviter les problèmes de décalage dans les transferts des virements et des prélèvements, ainsi que le risque du passage d’un chèque après la fermeture du compte. La solution, jugée fantaisiste car trop coûteuse par les banques, serait plébiscitée par 61% des consommateurs, selon une étude menée sur Internet par l’association, à partir des 2.580 réponses obtenues à un questionnaire en ligne.

Pour étayer sa proposition, l’UFC-Que Choisir cite l’exemple de la Suède, où un système de simplification des virements et prélèvements, baptisé Bankgiro, existe déjà. Mais il est, de l’aveu même de Consumers International, fédération internationale des associations de consommateurs, surtout utilisé par les professionnels, les particuliers préférant gérer directement leurs changements de domiciliation.

En attendant que la Commission européenne, saisie par l’UFC-Que Choisir, ne se penche sur la question de la portabilité des numéros de compte, l’association demande au ministre français de l’Economie la mise en place « rapide » d’un système intermédiaire, qui permettrait la redirection automatique des opérations passant sur l’ancien compte vers le nouveau compte, à l’image de ce que pratique la Poste pour les changements d’adresses postales.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / VM / Mars 2012