Free va-t-il lancer sa banque ?

Xavier Niel, le 12 juin 2014
CC TNS Sofres / Flickr

Après avoir obtenu en septembre dernier un code Swift – l’identifiant international d’une banque – Iliad, la maison-mère de Free, vient de recevoir un agrément bancaire.

Free va-t-il se lancer dans les services financiers ? Cette rumeur est vieille de près de 20 ans. Elle a débuté en 2000 lorsque Iliad, maison-mère de l’opérateur téléphonique, a déposé la marque Freebank auprès de l’Institut national de la propriété industrielle. Cet automne, elle connait un nouvel essor.

En effet, le 24 octobre, Iliad, via une filiale baptisée Iliad 78, a fait son entrée dans le Regafi, le registre des agents financiers tenu par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Plus précisément, Iliad 78 est ainsi devenu établissement de paiement, un statut qui lui confère le droit de déployer des services d’agrégation de compte et d’initier des paiements.

Autre indice laissant croire à l’arrivée prochaine de Free dans le secteur bancaire : l’obtention en septembre d’un code Swift, « ILIAFRP1XXX » rattaché aussi à Iliad 78. Egalement connu sous le nom de code BIC, il sert d’identifiant unique à une banque. Il est notamment utilisé pour les virements bancaires.

Il est toutefois encore trop tôt pour conclure que Free va faire comme Orange en lançant sa propre banque en ligne. En cause, notamment, la nature de l’agrément obtenu. Si Iliad 78 est autorisé à initier des prélèvements et des virements, il ne lui permet pas d’émettre des instruments de paiement comme des cartes bancaires. Affaire à suivre donc.

Partager cet article :

© cbanque.com / MoneyVox / MEF / Novembre 2019