Monabanq

Fraude au faux Iban : les banques françaises proposent une parade

rib, banque
© Alexi TAUZIN - Fotolia.com

Société Générale, Crédit Mutuel et CIC sont les trois premières banques françaises à proposer à leurs clients entreprises un service instantané de vérification des coordonnées bancaires. Objectif : lutter contre la fraude au faux Iban.

« En France, 8 entreprises sur 10 ont fait l’objet d’une tentative de fraude en 2016 » : ce chiffre placé en exergue du communiqué commun aux trois enseignes illustre à quel point les entreprises sont exposées, entre autres, à la fraude à l’Iban, qui consiste pour une personne mal intentionnée à usurper l’identité d’un destinataire de virement, en lui adossant ses propres coordonnées de comptes bancaires.

La réponse apportée en avant-première par la Société Générale, le Crédit Mutuel et le CIC se nomme Diamond. Il s’agit d’une application développée par le réseau SEPAmail, qui a également mis en place Aigue-Marine, l’application utilisée pour le transfert des domiciliations bancaires dans le cadre de la mobilité Macron. « Elle permet aux professionnels et aux associations la confirmation quasi instantanée du nom du titulaire d’un numéro Iban avant tout transfert de fonds », détaille le communiqué. « Les entreprises peuvent vérifier, de façon récurrente ou ponctuelle, les coordonnées bancaires de leurs clients entreprises ou particuliers et de leurs fournisseurs, via un échantillon d’Iban ou une base de données complète. »

D’autres enseignes devraient proposer Diamond dans les prochaines semaines. Toutes les grandes banques de détail sont en effet adhérentes de SEPAmail, qui couvre environ 98% des comptes bancaires français.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Décembre 2017