Hello Bank!

Crédit Agricole : les bénéfices ont bondi en 2018

  • cBanque avec AFP
  • ,
Siège de Crédit Agricole SA
Siège de Crédit Agricole SA - DR Pierre Suze

Crédit Agricole SA (CASA), l'entité cotée du groupe bancaire mutualiste, a fait état jeudi d'une forte hausse de ses bénéfices en 2018, lui permettant d'atteindre avec un an d'avance les objectifs de son plan stratégique.

L'an passé, « CASA » a dégagé un bénéfice net de 4,4 milliards d'euros, en hausse de 20,6% sur un an, faisant ainsi mieux que ne l'attendaient les analystes interrogés par l'agence Bloomberg qui tablaient en moyenne sur un bénéfice à 4,2 milliards.

Cette forte hausse s'explique pour partie par un effet de comparaison favorable : en 2017, la banque verte avait été sévèrement frappée par la surtaxe exceptionnelle sur les grandes sociétés mise en œuvre dans l'urgence par le gouvernement pour compenser un manque à gagner de 10 milliards d'euros lié à l'annulation de la taxe sur les dividendes.

+12% hors exceptionnel

Reste qu'une fois cet élément et divers autres effets exceptionnels gommés, les résultats continuent à afficher un visage très flatteur, avec une hausse du bénéfice net ajusté de 12,2% en un an. Ce faisant, « CASA » a annoncé avoir atteint et dépassé avec un an d'avance l'objectif qu'il s'était promis d'atteindre fin 2019 dans le cadre de son plan stratégique, à savoir un bénéfice net ajusté de 4,2 milliards d'euros.

« Ce sont des résultats solides, avec beaucoup de régularité (...) et surtout équilibrés car vous verrez que nos performances sont réelles dans l'ensemble des métiers » et « très satisfaisantes », a déclaré Philippe Brassac, le directeur général du groupe lors d'une conférence de presse. Signe de ce dynamisme, le produit net bancaire, qui fait peu ou prou office de chiffre d'affaires pour les établissements bancaires, a grimpé de presque 6% en un an en 2018.

Nouveau plan stratégique en juin

Le groupe compte verser à ses actionnaires un dividende de 69 centimes par actions au titre de l'exercice 2018, en progression de 9,5% par rapport à la rémunération attribuée au titre de l'exercice 2017. Il a par ailleurs annoncer vouloir présenter le 6 juin un nouveau plan stratégique pour l'horizon 2022.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.