Fortuneo

La Banque Postale : les crédits font bondir son bénéfice

  • cBanque avec AFP
  • ,
Siège de la Banque Postale à Paris
DR

La Banque Postale, filiale bancaire du groupe La Poste, a enregistré au cours du premier semestre des résultats solides, soutenus en grande partie par une hausse significative de l'activité de crédit dans la banque de détail.

Le bénéfice net du groupe bancaire a ainsi bondi de 15% sur un an à 422 millions d'euros tandis que le produit net bancaire (PNB), équivalent du chiffre d'affaires, a grimpé de 4,2% pour atteindre 2,9 milliards d'euros, selon un communiqué publié mercredi. La banque de détail explique en grande partie la bonne tenue de ces résultats avec des ventes en nette hausse (+3,5%) à 2,7 milliards d'euros sur ce premier semestre, stimulées par une franche augmentation de l'activité de financement.

Si la production de crédits immobiliers a fortement ralenti en raison d'une « normalisation du marché en matière de rachat et de renégociation », celle de crédits à la consommation continue de grimper (+5,1% à 1,25 milliard d'euros), particulièrement sur internet ou via plate-forme mobile pour représenter désormais près d'un prêt personnel accordé sur quatre. La plus forte croissance est provenue du crédit à la clientèle professionnelle, la production ayant fusé de 55% pour atteindre 11,3 milliards d'euros sur la période.

Les commissions perçues par la banque, soit les frais bancaires facturés aux clients, demeurent pour leur part quasi stables (-0,34%) à 1,172 milliard d'euros. La banque de détail a également profité d'une forte baisse de son coût du risque, qui représente le montant des provisions passées pour faire face aux risques d'impayés sur les crédits octroyés, en recul de 22 millions d'euros. Autre source de revenus significatifs, le pôle assurances dont les ventes ont augmenté de 20,2% à 145 millions d'euros, portées par une forte croissance des souscriptions de contrats de prévoyance (+27,4%) et d'assurance dommages (+18,6%). Le groupe bancaire entend entretenir cette bonne dynamique en renforçant l'ensemble de son offre numérique sur le second semestre.

Le paiement instantané lancé à l'automne

Dans la banque de détail, La Banque Postale lancera, à l'instar de ses pairs, à l'automne 2018 le paiement instantané ainsi qu'« un bouquet Paylib » étoffant ses services de paiement mobile. En assurance, seront proposés des contrats totalement dématérialisés en santé et une application mobile pour les assurés en automobile et habitation.

D'ici la fin de l'année, La Banque Postale lancera également « un service de téléconsultation médicale (par visio ou téléphone) et un service de second avis médical, en particulier pour les maladies redoutées ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.