Fortuneo

Banque à distance : le Crédit Coopératif rentre dans le rang en 2018

  • Par cBanque
Logo Crédit Coopératif
DR

Le Crédit Coopératif vient de publier sa nouvelle brochure tarifaire, qui entrera en vigueur le 21 mai 2018. Principaux changements : l’abonnement pour gérer son compte à distance devient gratuit pour tous mais les alertes SMS, elles, deviennent payantes.

Traditionnellement, le Crédit Coopératif modifie sa grille tarifaire chaque année au 1er juillet. L'année 2018 fait exception puisque la banque a publié sa nouvelle plaquette en avril en vue d'évolutions tarifaires applicables au 21 mai.

La principale nouveauté concerne la banque à distance. Jusqu’à présent, le Crédit Coopératif facturait « l'abonnement à des services de banque à distance », pour consulter ses comptes et opérer des virements, 1,35 € par mois. Il était remboursé si le client optait pour les relevés en ligne. Originalité de la banque coopérative, cet abonnement comprenait sans surcoût les alertes SMS afin d’être prévenu d’une opération importante ou du solde de son compte. A compter du 21 mai, l’établissement s’aligne sur les pratiques de la concurrence en rendant gratuit l’abonnement internet, tout en facturant les alertes SMS à hauteur de 2,50 € par mois.

Frais de retrait et paiements hors zone euro

La facturation des retraits effectués dans des distributeurs automatiques de billets (DAB) d’autres banques change également. Actuellement, les cinq premiers retraits dans le mois sont gratuits : ce seuil est abaissé à quatre retraits à partir du mois de mai 2018. Au-delà, les frais de retrait restent fixés à 1 euro. Ainsi, à partir du 21 mai, 5 retraits par mois pendant 1 an vous coûteront 12 €, contre 0 € actuellement.

Pour les paiements par carte hors zone euro, le Crédit Coopératif facture jusqu'à présent une commission de 2,20%, avec un minimum de perception de 2,20 € par opération. A partir de fin mai, la commission proportionnelle passe à 2,90%, sans minimum. La banque facturera cependant un maximum de 6,50 € par opération. Résultat : avec cette nouvelle tarification, les paiements de moins de 100 € feront l'objet d'une facturation réduite, tout comme ceux de plus de 300 €.

Point positif des évolutions tarifaires à venir : la révocation d’un prélèvement, jusqu’ici facturée 5,10 €, devient gratuite à partir de fin mai. Par ailleurs, jusqu’à présent, le tarif pour la lettre d’information pour compte débiteur non autorisé n’apparaissait pas dans les tarifs du Crédit Coopératif. A compter du mois de mai, la banque précise que cette lettre est gratuite.

Voir l’ensemble des tarifs du Crédit Coopératif

Partager cet article :
Par cBanque

© cbanque.com / AR / Avril 2018