Assurance-vie : le comparatif des contrats

Voici les contrats d’assurance vie dont nous recensons les caractéristiques et les conditions d’accès. Il s’agit, dans leur majorité, de contrats accessibles depuis internet et sans frais de versement, mais aussi de quelques contrats mutualistes ou patrimoniaux.

A partir de ce comparatif, vous pouvez consulter les différents contrats, les comparer entre eux, et choisir le plus intéressant en fonction de votre situation et de vos objectifs.

Liste des contrats

ContratFonds en eurosFonds en unités de compte

Modes de gestion

ContratGestion libreGestion profiléeGestion sous mandatVersement à l'ouverture 

Options de gestion

ContratDynamisation
plus-values
Sécurisation
plus-values
Limitation
pertes
Investissement
progressif
Rééquilibrage
automatique
 

Frais de gestion

ContratFrais de versementFrais de gestionFrais d'arbitrage à la demande 

14 offres promo

Filtrer les contrats

Que contient ce comparatif ?

Chaque contrat d’assurance vie du tableau est présenté en 3 parties :

  • l’identification du contrat : logo du distributeur et nom commercial du contrat,
  • le (ou les) fonds en euros : nom de l’assureur et performance de chaque fonds en euros pour l'année écoulée ou, lorsqu'elle est précisée entre parenthèses, dernière performance connue,
  • les fonds en unités de compte : nombre de supports disponibles ainsi que la typologie de ces supports : OPCVM (Sicav ou FCP, en actions ou obligations), Immobilier (SCI, SCPI ou OPCI), Tracker (fonds reproduisant un indice ou ETF pour Exchange Traded Fund), Certificat (métaux précieux ou matières premières) voire Action.

Vous pouvez, par ailleurs, filtrer la liste des contrats selon qu’ils soient gérés par un assureur spécifique (par exemple, tous les contrats assurés par Generali ou Suravenir) ou qu'ils proposent un type de support en particulier, un mode ou des options de gestion spcéifique. Après validation, les éléments filtrés seront réaffichés en couleur orange. Ce filtre est appliqué sur les listes des onglets « Listes des contrats », « Modes de gestion » ou « Frais de gestion ».

Autre outil à votre disposition sur le site, le comparateur d'assurances-vie qui permet d'afficher et de comparer les caractéristiques de plusieurs contrats.

Comment choisir son contrat d’assurance vie ?

Voici les points-clés à examiner avant de souscrire un contrat d'assurance vie :

Mode de gestion du contrat

Le premier critère de sélection d’un contrat d’assurance vie réside dans son mode de gestion. Vous faut-il un contrat où vous choisirez vous-même les investissements entre les différents supports proposés ? C’est la « gestion libre » disponible en standard sur la majorité des contrats. Ou préférez-vous une « gestion profilée » – le plus souvent, une répartition de fonds proposée selon le niveau de risque choisi – ou une « gestion sous mandat » – un gestionnaire spécialisé orientant l’épargne selon un mandat en fonction des conditions de marché ?

Ces modes de gestion sont précisés sous l'onglet « Modes de gestion » ou sur la fiche de chaque contrat.

Horizon de placement

Avec l’assurance vie, l’horizon de placement est souvent d’au moins 8 ans, le délai actuel pour obtenir, en cas de retrait, à la fois un abattement sur les revenus du contrat et une imposition à taux réduit (voir la fiscalité de l'assurance-vie).

Mais rien ne vous empêche de récupérer votre capital avant ce cap des 8 ans. Les revenus (pour les contrats ouverts depuis fin 2017) seront alors soumis à la flat-tax de 30%, comme pour les autres revenus du capital.

L’horizon de placement peut également être beaucoup plus lointain (10 ans et plus) si le contrat est ouvert en vue d’obtenir un complément de revenu pour la retraite ou dans un but de transmission à plus longue échéance. Le choix de l'assureur et du distributeur est alors primordial, d’autant plus qu’il est impossible de transférer son contrat par la suite.

Frais afférents aux contrats d'assurance-vie

Le niveau des frais du contrat est l’un des points importants à examiner pour choisir son contrat :

  • Frais d’entrée. Ces frais existent principalement sur les contrats associatifs et correspondent aux frais d’adhésion à l’association.
  • Frais de versement. C’est un pourcentage (jusqu’à 5%) prélevé sur chaque versement. On les trouve sur les contrats traditionnels des assureurs souscrits notamment via des CGP ou des banques. Les contrats « 100% internet » ne facturent pas de frais de versement.
  • Frais de gestion. Sur les fonds en euros, ils sont quasi transparents, la performance étant toujours communiquée nette de ces frais de gestion. Les fonds en unités de compte comportent également différents frais internes de gestion qui sont inclus dans la valeur liquidative. Mais les assureurs ajoutent leurs propres frais de gestion des supports par diminution du nombre de parts. Ainsi, un même support sera plus ou moins rentable selon les frais appliqués par chaque contrat.
  • Frais d’arbitrage. Ce sont les frais appliqués lorsque des sommes sont désinvesties d’un support pour être réinvesties dans un autre. Ils peuvent être d’un montant fixe ou calculés par un pourcentage du montant arbitré. Ils peuvent être également gratuits pour un, plusieurs, ou l’ensemble des arbitrages de l’année. A noter que certains distributeurs préfèrent pratiquer des frais de gestion plus élevés et ne pas facturer les arbitrages.
  • Frais de transaction. Ce sont des frais supplémentaires qui sont facturés pour les souscriptions de fonds en dehors des classiques Sicav ou FCP. On les trouve notamment pour les transactions de parts des fonds immobiliers, sur les trackers, sur les certificats ou encore les actions.

L'onglet « Frais de gestion » permet d'obtenir un aperçu des frais de chaque contrats (frais de versement, frais de gestion et frais d'arbitrage à la demande). Les autres frais sont précisés sur la fiche de chaque contrat.

Accessibilité du contrat

Le choix d’une assurance vie passe aussi par la comparaison des conditions d’alimentation et de sortie du contrat. En effet, sur certains contrats le montant minimum de versement ou de retrait partiel peut être d’un niveau assez élevé.

Cette information est accessible depuis l'onglet « Modes de gestion » et elle est précisée sur la fiche de chaque contrat.

Sur le site, voir également la fiscalité de l'assurance-vie, le palmarès des fonds en euros.