Fortuneo-

Eko, Enjoy, Welcome : faut-il craquer pour la banque low cost ?

Carte Enjoy de la Caisse d'Epargne
DR

Confrontées au succès croissant des néobanques, les grandes banques de détail réagissent avec de nouvelles offres d’entrée de gamme à petit prix. Que valent Enjoy (Caisse d’Epargne), Eko (Crédit Agricole) et Welcome (Boursorama) ? Et qu’est-ce qui les différencie ?

Une carte bancaire, une appli mobile et c’est à peu près tout : depuis lundi 17 septembre, la nouvelle offre d’entrée de gamme de la Caisse d’Epargne est disponible. Son nom : Enjoy ! Son prix : 2 euros par mois.

Lire sur le sujet : Enjoy : ce que comprend la nouvelle offre d'entrée de gamme de la Caisse d’Epargne

Le positionnement d’Enjoy rappelle, jusque dans son nom, celui d’autres offres récemment commercialisées. En septembre 2016, Boursorama lance Welcome, une offre qui rompt avec deux dogmes de la banque en ligne : l’offre est payante, 1,50 euro par mois (1), et accessible sans conditions de revenus. Puis, en décembre 2017, c’est au tour du Crédit Agricole de proposer à son tour un forfait de compte à bas prix, baptisé Eko. Des initiatives qui apparaissent comme des réponses à l’évolution du contexte concurrentiel, marqué par l’émergence de néobanques plus simples, plus accessibles et moins chères, dont le fer de lance est Nickel et son million de clients.

Sur le papier, ces 3 offres low cost ont de nombreux points communs : prix modique, carte à contrôle du solde, mise en avant du mobile pour la gestion de compte, accès à une gamme de services bancaires simple mais limitée… Qu’est-ce qui toutefois les distingue ? Et sont-elles suffisantes pour un usage de compte du quotidien ? Nous avons décortiqué leurs caractéristiques.

Le prix : avantage Welcome

PrixENJOY
Caisse d'Epargne
EKO
Crédit Agricole
WELCOME
Boursorama Banque
Carte bancaire2 euros /mois2 euros / mois0 euro
RetraitsPayant à partir du 4e par mois, sauf DAB Caisse d'EpargnePayant au-delà de 25 par an, sauf DAB Crédit AgricoleGratuits
Commissions d'interventionPayantes, prix selon caissePayantes, prix selon caisseGratuites

C’est la raison d’être de ces nouvelles offres : attirer les nouveaux clients en affichant un prix modique. La petit nouvelle Enjoy s’aligne ainsi sur Eko en facturant 2 euros par mois l’accès à son offre incluant une carte bancaire internationale à contrôle de solde. Boursorama conserve toutefois un temps d’avance. Payante (1,50 euro par mois) dans sa première incarnation, son offre Welcome est aujourd’hui gratuite, à condition d'utiliser la carte au moins une fois par mois (5 euros sinon). Et elle est généralement plus avantageuse du point de vue tarifaire : les retraits en espèces y sont par exemple systématiquement gratuits, alors que la Caisse d’Epargne et le Crédit Agricole limitent cette gratuité à quelques retraits, sauf s’ils sont effectués dans les distributeurs, certes nombreux, de leurs réseaux respectifs.

Welcome plus avantageuse

Plus généralement, la tarification d’Enjoy et d’Eko dépend pour une large part - dès qu'on dépasse le socle des services inclus dans les 2€ mensuels - de la politique des différentes caisses régionales les distribuant. Dans une récente étude sur le sujet, le comparateur meilleurbanque.com montre ainsi que les positions relatives d’Eko et d’Enjoy dans les palmarès de frais variaient d’une région à l’autre, avec en général un avantage à la première. Seule constante : à l’usage, les deux offres low cost sont systématiquement plus chères que les banques en ligne, et moins que les offres traditionnelles des banques de réseau.

Les moyens de paiement : avantage Enjoy

Moyens de paiementENJOY
Caisse d'Epargne
EKO
Crédit Agricole
WELCOME
Boursorama Banque
Type de carteVisa à contrôle de soldeMasterCard à contrôle de soldeVisa à contrôle de solde
Plafond de paiement (30 jours glissants)1200 euros1200 euros600 euros
Plafond de retrait (7 jours glissants)300 euros300 euros200 euros
Autorisation de découvertNonNon100 euros
ChéquierOuiOuiOui
Paiement mobileApple Pay, Paylib, Samsung PayPaylibApple Pay

Payé et être payé : c’est le cœur de la promesse d’Enjoy, Eko et Welcome qui, pour atteindre leur faible niveau de prix, se sont débarrassées de tout le superflu. Elles s’organisent ainsi autour d’une carte internationale Visa ou MasterCard à contrôle de solde, c’est-à-dire interrogeant systématiquement le solde avant d’autoriser une opération. Ce qui ne va sans poser quelques problèmes aux péages ou aux pompes à essence automatiques. D’autant que les offres Eko et Enjoy n’intègrent pas d’autorisation de découvert, à la différence de Welcome (100 euros).

De petits plafonds de carte

Autre caractéristique commune de ces cartes : la faiblesse de leurs plafonds de paiement et de retrait. Chez Boursorama par exemple, une carte de paiement à débit immédiat de l'offre classique permet de payer 1 500 euros sur 30 jours glissants, et de retirer 310 euros d'espèces sur 7 jours glissants. Mais la carte Welcome, elle, est limitée à 600 euros de paiements et 200 euros de retraits. Enjoy et Eko sont nettement plus généreux, avec des plafonds alignés de 1200 euros de paiements et 300 euros de retraits.

Côté chèques, ex aequo : ils sont inclus dans les 3 offres. Eko, toutefois, propose des mini-chéquiers comprenant 5 formules seulement. Attention toutefois : chez Enjoy et Eko, en l’absence d’autorisation de découvert, tout chèque non provisionné entraîne immédiatement des frais d’incidents, notamment des commissions d’intervention.

Enjoy, enfin, se distingue sur le paiement mobile. La carte Enjoy est en effet compatible avec les trois services actuellement déployés en France (Apple Pay, Paylib, Samsung Pay), tandis que Welcome se contente d’Apple Pay et Eko de Paylib.

La relation client : avantage Eko

Relation clientsENJOY
Caisse d'Epargne
EKO
Crédit Agricole
WELCOME
Boursorama Banque
Accès aux agencesAutomates seulementOuiNon
Dépôts de chèqueAutomates et courrierAgence et courrierCourrier
Accès aux conseillersTéléphoneAgence (hors opérations du quotidien)Téléphone
Opérations initiées par conseiller5 euros-5 euros

Autre point commun entre Enjoy, Eko et Welcome : la mise en avant d’un canal de relation client en particulier, l’application mobile. La communication des trois offres insiste bien sur le fait que les opérations du quotidien (consultation de solde, virements, prélèvements, etc.) ont vocation à se faire sur l’appli, par un client autonome.

Pour autant, ce n’est pas le seul canal proposé. Pas d’agences évidemment pour Boursorama, leader français de la banque à distance. Pour interagir avec un conseiller, il faudra donc prendre votre téléphone ou envoyer un email. Et expédier un courrier, à vos frais, si vous souhaitez encaisser des chèques.

Les automates pour les clients Enjoy

Plus étonnant, les clients Enjoy ne pourront pas non plus discuter en vis-à-vis avec un conseiller. La Caisse d’Epargne a en effet choisi de limiter les interactions au téléphone et à l'email, sur des plages horaires qui dépendent des enseignes régionales. Attention toutefois : comme chez Boursorama, toute opération initiée par un conseiller sera facturée 5 euros. Petit avantage par rapport à Welcome, ils pourront en revanche accéder aux « espaces libre-service » - en clair, aux automates - du réseau Caisse d’Epargne pour déposer leurs chèques et leurs espèces.

Eko, enfin, apporte un vrai plus en ajoutant au mobile, à l'email et au téléphone, l’agence, pour le conseil et l’accompagnement des projets. Car, comme chez Welcome et Enjoy, les clients attirés par la dimension low cost d’Eko sont ensuite encouragés à s’équiper en produits d’épargne, de crédits ou d’assurances. Et pourquoi pas, à basculer sur des offres plus complètes, et plus rémunératrices pour les enseignes.

Bilan : faut-il succomber à la banque low cost ?

Pourquoi pas, à condition d’avoir des besoins limités, en matière de flux de paiements notamment. Difficile, par exemple, de faire d’Enjoy, d'Eko ou de Welcome le compte principal d’un foyer de plusieurs personnes. Difficile également de ne compter que sur ces comptes quand on voyage. Pour un usage du quotidien, les célibataires, les plus jeunes en particulier, s’y retrouveront.

Tout dépend ensuite de vos priorités. Les plus sensibles au prix regarderont de près Welcome de Boursorama Banque. Les moins autonomes, ou les plus attachés au tête-à-tête avec le conseiller, iront plutôt chez Eko du Crédit Agricole. Entre les deux, Enjoy de la Caisse d’Epargne manque de points forts par rapport à ses deux concurrents et séduira avant tout les aficionados de l’Ecureuil.

Plus d’infos sur les offres Welcome de Boursorama, Eko du Crédit Agricole et Enjoy de la Caisse d’Epargne.

(1) Depuis, en septembre 2017, Boursorama a rendu cette offre gratuite.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Septembre 2018