psa

BPCE : vers un « démantèlement » du Crédit Foncier ?

Logo Crédit Foncier
DR

L’intersyndicale du Crédit Foncier a publié un communiqué évoquant « la volonté d’un démantèlement » du spécialiste du prêt immobilier au sein de BPCE. Le groupe dément mais confirme des réflexions en cours.

« Le groupe BPCE confirme avoir engagé un projet sur son dispositif en matière de financements immobiliers qui comporte plusieurs options mais aucune décision concernant l’avenir du Crédit Foncier n’a été prise à ce stade », répond la communication de BPCE, sollicitée au sujet de l’avenir de l’établissement spécialisé. « Le groupe BPCE veillera à assurer la pérennité du savoir-faire historique et des compétences des équipes du Crédit Foncier et veillera à mener un processus social responsable conformément aux pratiques du groupe. »

BPCE a par ailleurs déclaré à l'AFP que « les expertises » de l'établissement « ne sont pas en cause », mais que le « modèle économique » n'est « plus adapté ».

Une décision « d’ici la fin du mois » ?

Dans un communiqué diffusé en début de semaine, l’intersyndicale du Crédit Foncier (CFE-CGC, CFDT, CFTC, SU-SNA-Unsa, FO) évoque elle aussi plusieurs scénarios à l’étude pour l’avenir de l’établissement, mais estime qu’ils « pourraient mettre en danger l’emploi des salariés du Crédit Foncier et son activité ». L’intersyndicale précise que « le choix de BPCE devrait être connu d’ici la fin du mois », tout en affirmant ressentir « la volonté d’un démantèlement inéluctable du Crédit Foncier par son actionnaire ».

Selon les informations du quotidien L’Agefi, l’option d’un éclatement des activités du Crédit Foncier au sein du groupe BCPE serait « la plus probable ». Les crédits existants seraient alors gérés « en run-off dans une structure dédiée », ce qui signifie que le Crédit Foncier cesserait d'accorder de nouveaux crédits, tout en continuer à gérer les remboursements des actuels clients-emprunteurs.

Mise à jour (15h07) - Suite à la publication de cet article, BPCE a réagi en réfutant tout projet de « démantèlement », et en insistant à nouveau sur le fait qu'aucune décision n'ait encore été prise.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2018

Commentaires

Publié le 20 juin 2018 à 22h32 - #1Maximilien
  • Homme
  • 85 rue de l'école Bradiancourt 76680
  • 60 ans

Quelle impact pour nous les empreinteurs. Pour renégocier nos emprunts et à quel taux .

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire