Les nouveaux taux du Livret A, du LDD, du LEP et du CEL publiés au Journal officiel

  • Par cBanque
Livret A
© philippe Devanne - Fotolia.com

Un arrêté, publié ce matin mercredi 31 juillet au Journal officiel, est venu confirmer la baisse du taux du Livret A, qui passera de 1,75% à 1,25% net demain jeudi 1er août. Dans la foulée, les taux du LDD, du LEP et du CEL baissent également, dans les mêmes proportions.

Les temps sont durs pour l’épargne réglementée. En raison d’une inflation et de taux interbancaires trop bas, le Livret A va en effet retrouver à partir de demain son plus faible rendement historique, déjà connu en 2009–2010, à 1,25% net d’impôts et de cotisations sociales. Et encore : comme lors de la précédente baisse, en février dernier - le taux était alors passé de 2,25% à 1,75% - le gouvernement a accepté de lui donner un coup de pouce : la formule de calcul automatique faisait en effet ressortir un taux de 1%…

>> Lire aussi : Taux du Livret A : le retour à 1,25% à compter du 1er août est officiel

Comme d’habitude, le Livret A va entraîner dans sa chute le Livret de développement durable (LDD), le Livret d’épargne populaire (LEP), le Livret d’épargne-entreprise (LEE) et le Compte épargne logement (CEL), dont les taux sont indexés sur lui. Un arrêté, daté du 29 juillet et publié ce matin au Journal officiel, est venu confirmer la baisse attendue.

Un manque à gagner de 7,90 euros pour le Livret A moyen

Ainsi, pour la période du 1er août 2013 au 31 janvier 2014 (date de la prochaine révision automatique), les taux des produits d’épargne réglementée seront les suivants :

  • 1,25% (contre 1,75%) pour les LDD, ainsi que pour les « comptes spéciaux sur livret du crédit mutuel », plus connus sous le nom de « Livrets bleus » ;
  • 1,75% (contre 2,25%) pour les LEP, dont le taux est égal à celui des Livrets A majoré d’un demi-point ;
  • 0,75% (contre 1,25%) pour les LEE, dont le taux est égal aux trois quarts du taux du Livret A, arrondi au quart de point inférieur ;
  • 0,75% (contre 1,25%) également pour les CEL hors prime d’état, dont le taux est égal aux deux tiers du taux du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche ou à défaut au quart de point supérieur.

Cette baisse représente évidemment un manque à gagner pour les plus de 63 millions de détenteurs d’un Livret A. Pour un Livret A dont l’encours aurait été mis au plafond de 22.950 euros durant la première quinzaine de janvier et  maintenu tout au long de 2013, la perte d’intérêts nets est de 47,81 euros. Toutefois, rares sont ces livrets au plafond (1 sur 10 environ en 2012). Selon le rapport 2012 de l’Observatoire de l’épargne réglementée, l’encours moyen sur ce produit est de 3.796 euros. La perte d’intérêts est alors plus limitée : 7,90 euros seulement pour un compte maintenu à ce niveau d'encours tout au long de 2013.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / VM / Juillet 2013