Le Compte Épargne Logement (CEL)

Le CEL ou Compte d'épargne logement est un livret d'épargne où l'argent reste disponible à tout moment. Le taux du CEL est inférieur à celui d'un Livret A, mais son avantage réside dans le fait qu'il permet d'obtenir des crédits à taux préférentiels pour le financement de son habitation ainsi qu'une prime versée par l'état.

A noter : les CEL ouverts à compter de 2018 seront imposables et ne permettront plus de bénéficier de la prime d'Etat en cas de prêt (mesure envisagée dans le cadre des lois de Finances de fin d’année).

Le CEL est un produit d'épargne réglementé destiné à préparer le financement d'un logement ou de travaux. Il permet de se constituer une épargne de manière souple car il est possible de mettre ou de retirer de l'argent librement en respectant certains plafonds. Il est souvent utilisé en complément d'un plan d'épargne logement (PEL).

Dans la page : les caractéristiques du CEL, le taux du CEL, simuler un CEL, la phase crédit.

Caractéristiques du compte d'épargne logement

Montant du versement à l'ouverture du livret : 300 euros¹ au minimum. Ce montant est aussi le solde minimum qui doit rester sur le compte pour le garder ouvert.

Montant de chaque versement ou retrait : 75 euros¹ au minimum.

Plafond du CEL : 15.300 euros¹. Ce montant peut être seulement dépassé par la capitalisation annuelle des intérêts. Une fois ce solde atteint ou dépassé, il n'est plus possible d'y faire de nouveaux versements.

Durée de détention. Il n'y a pas de durée minimale ou maximale de détention. Par contre, pour obtenir un crédit, il faut que le CEL ait plus de 18 mois.

Qui peut ouvrir un CEL : toute personne physique, majeure ou mineure, dans la limite d'un compte par personne. Il est possible de détenir à la fois un Compte épargne logement et un Plan épargne logement (PEL) mais uniquement dans le même établissement bancaire.

Rémunération et fiscalité. Les intérêts sont calculés par quinzaine et versés le 31 décembre de chaque année. Les intérêts du CEL sont soumis à cotisations sociales dès leur versement mais sont exonérés d'impôt sur le revenu.

¹ Avant le 1er janvier 2002 et le passage à l'euro, le versement minimum à l'ouverture du CEL était de 2 000 francs, le montant de chaque opération devait atteindre 500 francs et le plafond des versements était de 100 000 francs.

Taux de rémunération du CEL

Le taux du CEL est actuellement fixé à 0,50% par an (hors prime) depuis le 1er août 2015.

Ce taux est déterminé par les pouvoirs publics. Il est en principe revalorisé 2 fois par an (le 1er février et le 1er août) sur la base des 2/3 du taux du Livret A, arrondi au 1/4 point le plus proche.

Voir aussi l'historique des taux du CEL

Simuler un placement sur un CEL

Dans la partie téléchargement du site, la feuille de calcul JxLivret vous est proposée en version Microsoft Excel ou Calc Open Office. Cette feuille permet d'effectuer vos propres calculs d'intérêts par année. Pour le CEL, il faut préciser sur la feuille, une base de calcul en 24 quinzaines et des dates de valeur par quinzaine.

La feuille de calcul est disponible sur la page téléchargement et les explications sur la page mode d'emploi.

Le prêt épargne logement

A l'issue d'un délai de 18 mois, l'épargne constituée sur un CEL permet de bénéficier de droits à prêts ainsi qu'une prime d'Etat.

Voir la page Crédit des comptes épargne logement qui explique la détermination des droits à prêts et le calcul de la prime d'état.

Voir également sur le site : la liste des établissements où il est possible de détenir des produits d'épargne-logement (PEL ou CEL).

Texte de référence : le code de la construction et de l'habitation.

© cbanque.com 2006-2017 / FV / Page mise à jour le / Droits réservés