Livret A : Pierre Moscovici penche pour le maintien du taux à 1,25%

  • cBanque avec AFP
Livret A
photomontage cBanque

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a assuré mardi que « le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants », semblant exclure une nouvelle baisse du taux de rémunération du livret A, déjà tombé à un niveau « bas », selon lui.

« Le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants, compte tenu du fait que nous avons d'ores et déjà, avec 1,25%, atteint un taux bas », a déclaré Pierre Moscovici sur RTL.

Le taux de rémunération du livret A est revu chaque semestre en fonction de l'inflation par le biais d'une formule mathématique. Mais « le gouverneur de la Banque de France peut faire des propositions qui s'écartent de la formule », après une phase de dialogue avec le ministère de l'Economie.

Un taux qui devrait, mathématiquement, baisser

Sur l'ensemble de l'année 2013, l'Insee prévoit une inflation plutôt faible, à 0,9% (0,7% en novembre par rapport à octobre), ce qui pourrait théoriquement conduire à une nouvelle baisse du taux du livret A. L'indice des prix à la consommation du mois de décembre 2013 sera publié par l'Insee dans une semaine, le 14 janvier. Mais, a rappelé le ministre, depuis mai 2012, « par deux fois, nous avons été amenés à débattre du niveau du Livret A et par deux fois, le gouverneur de la Banque de France a compris qu'il fallait prendre en compte la situation des épargnants ».

Interrogé par ailleurs sur le « pacte de responsabilité » que le président François Hollande a proposé aux entreprises lors de ses vœux aux Français, le 31 décembre, Pierre Moscovici n'a pas voulu donner davantage de détails, renvoyant à la conférence de presse du chef de l'Etat prévue le 14 janvier.

L'interview de Pierre Moscovici sur RTL

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.