Prêt entreprises : WeShareBonds accélère sur l'analyse crédit

Cyril Tramon, président de WeShareBonds
Cyril Tramon, président de WeShareBonds - DR

WeShareBonds vient de lancer un simulateur de crédit automatisé, à destination des dirigeants de PME. Une première en Europe, selon la plateforme de crowlending. Les explications de Cyril Tramon, son président et fondateur.

Cyril Tramon, rappelez-nous quelle est l’activité de WeShareBonds…

Cyril Tramon : « WeShareBonds est une plateforme de prêts participatifs qui s’adresse aux PME entre un million et 50 millions de chiffres d’affaires, dans tous les secteurs : l’industrie, les services, le commerce… La particularité de notre modèle est le co-financement des projets par des particuliers et des professionnels. Nous sélectionnons des projets auxquels nous croyons et nous assurons le financement même sans particuliers. »

Lire aussi : WeShareBonds apporte sa « caution professionnelle » au crowdlending

Vous venez de lancer un simulateur de crédit pro automatisé, une première en Europe continentale selon vous. En quoi consiste-t-il ?

C.T. : « Cette technologie, développée en interne, est capable de calculer le montant qu’une PME peut raisonnablement emprunter pour son projet, et à quel prix. Pour cela, il suffit à l’entrepreneur de remplir un rapide questionnaire et de fournir son numéro SIREN. Notre outil de prêt automatisé interroge alors des bases de données financières et extra-financières et, à condition que l’entreprise ait au moins 4 années d’existence et deux ans de profitabilité, calcule ce que seront ses futurs profits et en déduit un montant maximum d’endettement. La réponse arrive en ligne, de manière instantanée. C’est un gain de temps pour le dirigeant d’entreprise, qui sait immédiatement si son projet est réaliste ou non. »

La rapidité de la réponse est-elle vraiment une attente des chefs d’entreprise ?

C.T. : « Oui, clairement. C’est l’air du temps. Les gens ne veulent plus attendre des semaines pour un crédit conso ou immo. Pourquoi ce qui se fait pour les particuliers ne se ferait pas pour les entreprises ? »

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2018

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire