psa

Livret d'épargne : faites la chasse aux taux boostés

livret, épargne, compte épargne, livret d'épargne, calculatrice
© PHILETDOM - stock.adobe.com

Partager avec vous nos bons plans pour vos finances : c’est la mission que s’est donnée la rédaction cet été. Le sixième volet de cette série vous fait découvrir, ou redécouvrir, la pratique du « saut de livret ». C’est-à-dire comment profiter des promos des banques pour booster votre épargne sans prendre de risque.

A quoi bon épargner, vous vous dites ! Avec des taux d’intérêt de 0,30%, de 0,10% voire même de 0,05%, les livrets d'épargne font grise mine. Ouvrir une assurance vie ? Vous y avez déjà pensé... Mais voilà, vous êtes totalement réfractaire à la prise de risque et les contrats avec les meilleurs fonds euros nécessitent que vous placiez une bonne partie de votre épargne sur des supports à capital non garanti. Tout laisser sur votre compte courant ? C’est l’assurance de voir alors s’éroder petit à petit votre épargne à cause de l’inflation. Car, concrètement, placer en deçà de la hausse des prix (1,1% en juillet sur un an) signifie que le pouvoir d’achat de chaque euro mis de côté diminue mois après mois.

Le problème, c’est qu’à l’heure actuelle, battre l’inflation sans prendre de risque est une mission acrobatique. Vous pouvez certes ouvrir un livret d’épargne populaire à 1,25%, mais encore faut-il y être éligible. Et son faible plafond ne permet souvent que d’y loger son épargne de précaution.

Enchaîner les taux boostés à 2 ou 3%

Pour redonner du tonus à votre épargne bancaire, il ne reste guère plus que les taux boostés. Quésaco ? Il s’agit des offres de bienvenue mises en avant par les banques pour vous inciter à ouvrir leur livret maison. Précisément, durant les premiers mois qui suivent la souscription d’un livret boosté, vos versements sont rétribués à un taux nettement plus élevé que le taux de base. Certes, ces offres promos ont été quelque peu écornées par le contexte monétaire. De 5% pendant 3 ou 4 mois au début des années 2010, les meilleurs taux bonifiés sont tombés à 3% pendant 2 mois désormais. Mais ces derniers restent tout de même attractifs, surtout si vous vous mettez à la technique du « saut de livret ».

Le « saut de livret » s’adresse aux épargnants opportunistes qui aiment faire la chasse aux primes. Car, il va falloir être proactif : surveiller les offres commerciales et déplacer vos fonds au gré des promos. En pratique, une fois la banque la mieux disante repérée, cette méthode consiste à ouvrir son livret et y virer un maximum d’épargne pour profiter pleinement de la période de bonification. Puis une fois que celle-ci arrive à son terme, vous devez ouvrir un autre support boosté y déplacer votre épargne, cloturer l’ancien support et ainsi de suite. En procédant de cette façon, vous pouvez réussir à obtenir une rémunération de 2% à 3% pendant plusieurs trimestres d’affilés.

Attentions aux conditions de bonification

Mais cette technique requiert de la motivation, mais surtout du temps et de l’organisation. Car les établissements bancaires assortissent leurs taux boostés de conditions précises à respecter. Le plus souvent, il va ainsi vous être demandé de conserver votre livret au-delà de la période promotionnelle. Mais, pour rester dans les clous, pas besoin d’y laisser toute votre épargne ! Quand la bonification cesse, vous pouvez simplement maintenir l’encours minimum prévu dans les conditions générales du produit. Cette somme est généralement de 10 ou 15 euros.

Un peu plus enquiquinant cette fois, certaines banques vous obligent à ouvrir simultanément un compte courant, voire d’y adosser une carte bancaire. Dans ce cas-là, vous devez faire attention aux frais inhérents à la détention d’un compte (frais de tenue de compte, cotisations carte…) y compris dans les banques en ligne. Si la plupart d’entre-elles ne le font pas payer, elles peuvent néanmoins vous appliquer des pénalités si vous ne l’utilisez pas suffisamment. Cette sanction de quelques euros se déclenchent lorsque que vous ne réalisez pas au moins une opération par mois avec votre carte bancaire.

La bonne nouvelle, c’est que cette obligation d’ouverture de compte peut se transformer en aubaine s’agissant des banques en ligne. En effet, ces dernières récompensant également la souscription d’un premier compte courant par des offres de bienvenue spécifiques. Traditionnellement, elles prennent la forme d’une prime d’au moins 80 euros versée quelques jours seulement après son ouverture.

Autre point d’attention avant de vous lancer dans le saut de livret : ayez en tête que ces promotions sont réservées aux tous nouveaux clients ouvrant leur premier livret dans l’établissement. Par conséquent, vous ne pourrez profiter qu’une fois par support de la rémunération boostée.

Quelques taux boostés en vigueur !

Pour vous donner l'envie de devenir des chasseurs de primes, voici quelques bonifications proposées en ce moment :

L'un des livrets les plus rémunérateurs du marché, le Livret Distingo de PSA Banque, a récemment suspendu son offre promotionnelle. Mais, d'après nos informations, son taux boosté fera son retour d'ici quelques semaines...

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Août 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 7 août 2019 à 07h02 - #1ma220
  • Homme
  • Geneuille
  • 77 ans

oui mais . . VOUS AURIEZ PU PARLER DES DATES DE VALEUR PERDUES (2 fois j) et de la fiscalité

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 7 août 2019 à 14h51 - #2Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Effectivement, avec la flax tax à 30%, le taux réel est bien faible,et pas de quoi en faire de la promo.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 10 août 2019 à 10h52 - #3monfric
  • Homme
  • Paris
  • 62 ans

Les banques des super-livrets ont aussi des algorithmes qui vous sélectionnent pour la prochaine campagne de taux promotionnel si vous avez laissé une somme significative sur votre compte en permanence. Attention de ne pas dépasser la barre des 100 000 €.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire