Prêt personnel : de plus en plus de taux trompeurs

Trois hommes devant des billets
© jan S - Fotolia.com

1% chez Sofinco et Carrefour Banque, 0,50% pour Younited Credit et même 0,40% du côté de Banque Casino : les établissements de crédit appâtent en ce moment le chaland avec des taux très alléchants. Mais pouvez-vous vraiment vous endetter à aussi bon marché ?

Ces derniers mois, les établissements de crédit spécialisés se livrent une concurrence de plus en plus agressive sur les taux d’appel. C'est à dire une offre promotionnelle avec un taux d’intérêt très bas et des conditions d'accès restreintes. Ainsi, en ce moment, le taux promo chez Carrefour Banque est de 1%, tout comme chez Cetelem et Cofinoga. Mais au jeu du mieux disant, ces enseignes sont mises KO par le crédit à 0,50% proposé par Younited Credit et par Banque Casino et son taux d’appel de 0,40%.

Mais malheureusement, vous n'avez que peu de chance de pouvoir vous endetter à ces taux bas. Car, pour y avoir droit, vous devez emprunter une somme importante, entre 10 000 et 20 000 euros, et la rembourser en moins d’un an, ce qui implique des échéances très élevées.

Des taux d'appel vraiment appliqués ?

Concrètement, pour obtenir le taux de 0,50% de Younited Credit, vous devez être capable de verser 1 610 euros par mois pendant 6 mois pour un emprunt de 10 000 euros. Chez Banque Casino, le taux de 0,40% nécessite de payer au moins 1 250 euros par mois pendant 1 an pour rembourser les 15 000 euros empruntés. Sachant que les établissements spécialisés demandent généralement aux emprunteurs de gagner 3 fois plus que la mensualité, ces deux offres sont de fait réservées aux ménages gagnant au moins quelque 4 500 euros par mois. Pas monsieur tout-le-monde, donc !

S’adressant à des personnes aux revenus très confortables, ces offres promotionnelles sont dans les faits peu distribuées. C’est ce qui rend d’ailleurs leur mise en avant possible pour les établissements de crédit. En effet, proposer un crédit à 0,50% avec les conditions actuelles de refinancement ne serait financièrement pas tenable si les banques distribuaient largement ces prêts low cost.

En quoi ces taux sont trompeurs ?

Ainsi, derrière ces taux d’appel très offensifs se cachent toujours des conditions d’emprunt très restrictives. Vous ne devez pas choisir votre organisme de prêt en tenant uniquement compte de son taux promo. Celui-ci n'est pas représentatif du barème global. Autrement dit, un établissement avec un taux d’appel très bas peut se révéler moins compétitif pour votre besoin de financement. C'est à dire avec une mensualité ou une durée d’emprunt adaptée à votre situation.

Exemple avec un crédit de 15 000 euros. S’il est amorti sur 48 mois, au lieu de 12 mois, le taux proposé par Banque Casino passe de 0,40% à 5,70% ! A contrario, pour cette configuration, Cofidis conserve, lui, son taux promo de 2,90%. D’où l’intérêt de comparer et de mettre en concurrence les organismes de crédit, sans oublier de solliciter votre banque. Elle vous proposera peut-être des conditions d'emprunt plus favorables, à condition bien sûr que vous ne soyez pas à découvert tous les mois.

Consulter le comparatif des offres de prêts à la consommation

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Février 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 18 février 2019 à 16h04 - #1jyc44
  • Homme
  • 50 ans

Vous mettez une accroche racoleuse pour mettre des liens vers ces mêmes sites qui proposent des taux "trompeurs" et gagner de l'argent grâce aux clics payés par Google! Ce n'est pas très sport d'utiliser les mêmes ficelles pour finalement le même objectif :)

Trouvez-vous ce commentaire utile ?95
Publié le 22 février 2019 à 09h10 - #2Romanais
  • Drôme

En matière de prêt comme en matière d'assurance ou de banque il convient toujours de prendre le temps de comparer toutes les offres et choisir celle qui correspond le mieux à son besoin. Évidemment que les publicités sont là, notamment pour attirer le chaland.
@ Jyc44 : je suppose que les salariés du site CBanque ne vivent pas seulement d'amour et d'eau fraîche mais des recettes publicitaires. Même avec les publicités que vous dénoncez je constate qu'ils n'hésitent pas à faire leur travail d'information.
En revanche peut-être pourriez-vous leur faire un don conséquent et régulier et les aider à conserver un accès gratuit.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?62
Publié le 22 février 2019 à 09h16 - #3jyc44
  • Homme
  • 50 ans

Je suis formateur IOBSP depuis que cette formation est obligatoire (et je travaille dans le secteur bancaire depuis 1992). Je renseigne toujours gratuitement les apprenants après les sessions de formation. Je pense donc faire suffisamment dans le don, le bénévolat autant que pour l’éducation financière 😉

Trouvez-vous ce commentaire utile ?07
Publié le 23 février 2019 à 16h09 - #4boris
  • Homme
  • Grenoble

Y’a pas comme la technique des consommateurs pour les prêts conso à CT : (5 ans maxi)
Je veux tant sur n années, combien ça me fait par mois ttc ( on s’en contre-fout du taux, de l’amortissement sur 4 ans par ex avec des clauses favorables)
Là y’a pas photo...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?01
Publié le 7 mars 2019 à 04h56 - #5Antho
  • Homme
  • LA MEAUFFE
  • 30 ans

3000 pour un scooter

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire