Les IOBSP peuvent s'inscrire au registre unique de l'ORIAS depuis ce matin

  • Par cBanque
Paiement sur internet

Entre 30.000 et 50.000 intermédiaires en opération de banque et en service de paiement (IOBSP) sont attendus sur le site de l’ORIAS. Ces derniers doivent s’inscrire au sein du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finances.

Depuis ce matin, les intermédiaires en opération de banque et en service de paiement (IOBSP) peuvent s’inscrire au « Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance », via le site de l’ORIAS. L’immatriculation de ces intermédiaires est obligatoire, imposée par la loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 dans le but de protéger leurs clients.

Ils rejoindront ainsi dans ce registre les 43.197 intermédiaires en assurances et les 4.936 conseillers en investissement financier déjà recensés par l’ORIAS.

Un site disponible pour les consommateurs

Jusqu’ici, l’activité des IOBSP (catégorie qui inclue notamment les courtiers en crédits) n’était encadrée par aucune loi, ni aucun statut. Une absence de cadre réglementaire que les professionnels de ce secteur, en quête de légitimité, regrettait publiquement depuis longtemps.

Avec cette immatriculation obligatoire, les consommateurs pourront désormais vérifier par eux-mêmes, sur le site de l’ORIAS, si leur interlocuteur figure bien au registre unique. Pour cela, l’IOBSP en question doit prouver qu'il répond bien aux exigences du législateur en terme de formation, de qualification et de responsabilité civile.

Selon l’ORIAS, ce registre devrait rassurer un grand nombre de Français. En effet, dans une étude menée par l'institution en partenariat avec Opinion Way, 28% d'entre eux ont estimé avoir eu besoin de se renseigner sur des produits d’assurances ou des placements financiers au cours des douze derniers mois.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / SL / Janvier 2013