Impôt : comment faire sa première déclaration ?

Des étudiants qui révisent
© Rido - Fotolia.com

Vous avez environ 20 ans et vous devez vous-même déclarer vos revenus au fisc pour la première fois ? Déclaration en ligne ou papier, revenus exonérés… Mode d’emploi.

Télédéclaration ou déclaration papier ?

Cette année, tous les contribuables au revenu fiscal de référence (RFR) supérieur à 15 000 euros doivent déclarer leurs revenus en ligne. Vous étiez jusqu'à présent rattaché à la déclaration de vos parents ? Vous n'êtes donc pas soumis à cette contrainte.

Pouvez-vous tout de même déclarer directement sur impots.gouv.fr ? Si la direction générale des finances publiques (Dgfip) vous a adressé un courrier avec des identifiants, alors vous pouvez déclarer en ligne. Sur ce document figurent les identifiants nécessaires pour la connexion à votre espace personnel, et même le flashcode pour vérifier et valider votre déclaration directement sur mobile. « Votre déclaration en ligne sera préremplie de vos éventuels revenus imposables », indique l'administration fiscale, en vous invitant à corriger votre déclaration au besoin.

En revanche, si vous n'avez pas reçu de courrier de la part de la Dgfip, vous devez remplir une déclaration papier. Vous pouvez vous la procurer dans le centre des finances publiques le plus proche, ou la télécharger sur le site du fisc.

Lire aussi : Ce qui change pour la déclaration d’impôt sur le revenu en 2018

Quels revenus faut-il déclarer ?

Comme n’importe quel contribuable, vous devez déclarer les traitements et salaires, les éventuels revenus de placement, fonciers, etc. Les contribuables âgés de 25 ans ou moins au 1er janvier de l’année d’imposition - donc au 1er janvier 2017 pour cette déclaration 2018 - et qui étaient encore étudiants en 2017 bénéficient toutefois de diverses exonérations. Si c'est votre cas, vous n'avez pas à déclarer les revenus suivants :

  • les salaires touchés dans le cadre de jobs étudiants, dans la limite de 4 441 euros pour 2017 (trois fois le montant mensuel du Smic) ;
  • les indemnités des stages obligatoires de moins de 3 mois ;
  • les salaires touchés dans le cadre d'un apprentissage, et les gratifications touchées dans le cadre d'un stage (autres que les stages évoqués ci-dessus), dans la limite de 17 763 euros pour 2017 ;
  • les bourses d’études accordés sur critères sociaux, et l’aide personnalisée au logement (APL).

Dans chaque cas, si les revenus dépassent le seuil de l’exonération, le surplus doit être déclaré au fisc.

Déclaration rattachée : quelles obligations ?

Les enfants âgés de moins 21 ans au 1er janvier de l’année d’imposition (2017, en l'occurrence) peuvent demander à être rattachés à la déclaration de leurs parents dans tous les cas. S’ils sont étudiants, ils peuvent demander le rattachement jusqu’à 25 ans, l’âge pris en compte étant toujours celui du 1er janvier de l’année d’imposition.

Plus concrètement, pour cette déclaration 2018, si vous êtes né en 1996 ou après, vous pouvez demander le rattachement. Si vous avez poursuivi vos études en 2017 et que vous êtes né après le 1er janvier 1992, vous pouvez continuer à être rattachés.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2018