Crédit immobilier : la part des renégociations remonte en janvier

Homme joignant les mains au dessus d'une maquette de maison
© Tiko - Fotolia.com

La part des renégociations dans les nouveaux crédits immobiliers distribués en janvier est en légère hausse, selon les statistiques mensuelles de la Banque de France sur les crédits aux particuliers.

Si la hausse est faible, il s’agit toutefois d’un retournement de tendance. Après un pic au-delà des 60% il y a un an, la part des renégociations était retombée à 15,9% en décembre. En janvier, elle remonte à 18,3%, dans un contexte de léger tassement de la production de nouveaux crédits à l’habitat : 16,5 milliards d’euros, soit 0,7 milliard de moins qu’en décembre. L’encours total de cette catégorie de crédit s’approche lentement mais sûrement des 1 000 milliards d’euros, à 957 milliards.

Côté taux, l’heure est à la (très légère) remontée : le taux moyen des nouveaux crédits à l’habitat distribués en janvier s’est arrêté à 1,62%, contre 1,60% en décembre. Il retrouve ainsi son niveau de juillet 2017.

Le crédit conso sur sa lancée

Du jamais vu depuis août 2006. Avec un taux de croissance de 6,7% sur un an (après 6,6% en décembre et 6,4% en novembre), le crédit à la consommation confirme son dynamisme retrouvé. En janvier, les Français ont contracté 5,2 milliards d’euros de nouveaux crédits amortissables - hors crédits renouvelables donc - à un taux moyen de 3,94%.

A consulter : les offres promotionnelles sur les prêts personnels

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2018