Paiement mobile : BNP Paribas, Crédit Mutuel, Carrefour et Auchan font alliance

Application Lyf Pay
© Lyf Pay

La fusion était annoncée depuis octobre 2016. Hier, BNP Paribas et le Crédit Mutuel-CIC ont dévoilé le résultat de leur rapprochement dans le domaine du paiement mobile. L’application Lyf Pay sera disponible dans une semaine, le 18 mai.

Wa ! + Fivory = Lyf Pay. Fin octobre 2016, BNP Paribas et le Crédit Mutuel avait créé la surprise en annonçant leur rapprochement dans le paiement mobile. Certes, Wa !, le portefeuille électronique développé par BNP Paribas et Carrefour Banque, n’était encore qu’au stade de l’expérimentation. Fivory, en revanche, commençait à se faire un nom, 2 ans et demi après son lancement, en étant notamment associé à quelques événements, comme le festival Rock en Seine. Exit donc ces deux marques, et bonjour Lyf - prononcer [lajf] - Pay, « nouvelle solution universelle de paiement mobile au service de la relation client », comme la présentent les deux banques dans un communiqué.

Alliance de la banque et de la grande distribution

A quoi, exactement, servira Lyf Pay ? Le service se présente sous la forme d’une application, fonctionnant promet le communiqué sur « tout type de smartphone ». Une fois installé, le compte client créé, il permet de payer en magasin et sur internet, d’effectuer des virements entre amis et des dons à des associations. Il remplace également les cartes de fidélité et autres coupons promotionnels.

Alliance entre deux banques, Lyf Pay est aussi le produit de la collaboration entre banques et grande distribution. Carrefour et Auchan, y sont en effet associés, ainsi que MasterCard, Oney (filiale bancaire d’Auchan) et Total. Un attelage de poids, destiné à peser face aux wallets des géants américains PayPal, Apple Pay ou Android Pay.

Dès son lancement, le service, promet-on, sera également disponible chez de « nombreux commerçants indépendants et partenaires notamment dans les domaines de l’évènementiel et de l’associatif (culturel, sportif, caritatif, étudiant, etc.) ainsi que celui de la vente directe ».

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2017