psa

Investissement immobilier : un hôtel particulier vendu via une blockchain

Entrée d'immeuble
© jharela - stock.adobe.com

C’est une première en France : l’hôtel particulier « AnnA », situé à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, est devenu aujourd’hui le premier immeuble acheté et détenu par une société dont les parts seront entièrement numérisées via une blockchain.

Voici comment ça fonctionne : estimé à 6,5 millions d’euros, le bien va être acheté par deux promoteurs, Valorcim et Sapeb, par le biais d’une société créée pour l’occasion. Le capital social de cette société a ainsi été numérisé - ou « tokenisé » dans le jargon - par une start-up spécialisée, EquiSafe, et placé sur une blockchain baptisée Ethereum. Rappel : une blockchain est une sorte de registre numérique, transparent et décentralisé, permettant de stocker et de transmettre des informations. Elle est utilisée, notamment, pour les échange de bitcoins.

Les deux sociétés parties prenantes de la transaction vont ainsi recevoir 10 tokens, représentant chacun une part de ce capital social. Ces tokens pourront ensuite être à leur tour fractionnés en 100 000 sous-unités, et vendus le cas échéant à des investisseurs sur le marché secondaire. « Ainsi, au tarif actuel, il serait possible d’acheter une part de cet hôtel particulier pour 6,5 euros », explique Capital.

La formule a donc l’avantage d’abaisser le ticket d’entrée pour investir dans ce type de projet, et de simplifier la démarche, qui peut se faire en ligne avec un minimum de paperasse. Donc d'ouvrir potentiellement ce type d'investissement à un très grand nombre de personnes. Il s’agit toutefois dans l’immédiat d’une simple expérimentation.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juin 2019

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire