Assurance emprunteur : avec la résiliation annuelle, Allianz se frotte les mains

Un contrat de prêt immo
© Natee Meepian - Fotolia.com

Les ventes de l’offre d’assurance de prêt d’Allianz France ont progressé de 30% en 2018. Une hausse que l’assureur explique par l’entrée en vigueur du droit de résiliation à échéance annuelle.

Depuis le 1er janvier 2018, les emprunteurs immobiliers ont la possibilité, chaque année à la même date, de résilier leur assurance de prêt immobilier pour en souscrire une nouvelle, potentiellement moins chère. Une évolution destinée à ouvrir la concurrence sur ce marché, tenu très largement par les contrats groupe des acteurs bancaires.

Lire sur le sujet : Top départ pour changer d'assurance emprunteur !

Un an plus tard, les assureurs, qui se sont fortement mobilisés pour cette mesure, en ont-ils tiré bénéfice ? Oui, si l’on en croit l’un d’entre eux, Allianz France. Dans un communiqué, l’assureur annonce en effet que les ventes de son offre d’assurance emprunteur ont progressé de 30% en 2018 : « L’ouverture de ce marché a permis à Allianz France de réaliser un peu plus de 40 000 affaires nouvelles, pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2018 ».

« Le droit de résiliation à échéance annuelle est un progrès majeur pour les emprunteurs immobiliers. Il offre plus de transparence des coûts de l’assurance et davantage de liberté de choix », développe Sylvain Coriat, membre du comité exécutif d’Allianz France. « Malgré des débuts timides, les emprunteurs sont de plus en plus nombreux s’y intéresser. »

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Février 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 20 février 2019 à 10h30 - #1Petit louis
  • Homme
  • 67 ans

Il peut être intéressant de donner la date à partir de laquelle la résiliation annuelle demeure possible : c'est celle de la signature de l'offre de prêt........

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire