Epargne : les bons plans livret, assurance vie et bourse pour préparer la rentrée

Cadeau en espèces
© by studio - Fotolia.com

D’ici quelques jours, la pause estivale va se terminer. Pour démarrer cette rentrée sous les meilleurs auspices, la rédaction vous a compilé ses bons plans de l’épargne. Livret, assurance vie et courtage en bourse : il y en a pour tous les goûts et tous les portefeuilles !

Champions de l’épargne : vous l’êtes probablement ! D’après les dernières données de l’Insee, les Français mettent en moyenne 14% de leurs revenus disponibles de côté. Que faire de ce petit pécule ? Avec le déclin de la rémunération des placements sans risque, comme les livrets et les fonds euros, la tentation de tout laisser sur votre compte courant est grande. Mais, pour vous inciter à bien séparer votre argent du quotidien de l’épargne dédiée à vos projets futurs – un comportement vertueux pour bien gérer son budget – voici quelques offres commerciales attractives, à saisir avant la fin de l’été.

Livrets d’épargne : quelques taux boostés et du cash à récupérer

Si, actuellement, détenir sur le long terme un même livret d’épargne ne rapporte presque rien, en changer régulièrement permet de profiter des bonus de bienvenue. La preuve chez BforBank.

Depuis le 14 août, la banque en ligne du Crédit Agricole propose une double offre promotionnelle si vous ouvrez votre tout premier Livret BforBank, à savoir une prime de 70 euros et un taux promo de 2% garanti les deux premiers mois. Dans le détail, ce taux boosté s’applique sur les 75 000 premiers euros placés. Quant aux 70 euros offerts, leur obtention nécessite de verser au moins 20 000 euros sur le livret et de ne pas toucher à cette somme minimale jusqu’à la fin de l’année. C'est contraignant ! Mais vous pouvez outrepasser cette condition en ouvrant simultanément un compte courant. Dans ce cas-là, exit l’encours minimum, vous recevez le cash dès 100 euros investis, soit le minimum requis pour ouvrir un livret BforBank. De plus, à ces 70 euros, s’ajoute une prime de 80 euros versée au titre de l’ouverture du compte en banque. Intéressé ? Vous avez jusqu’au 5 septembre pour profiter de ce bon plan.

Si vous avez ponctuellement une très grosse somme à placer et, donc, que la prime en euros est marginale au regard des intérêts que votre épargne va générer, préférez alors (ou complétez avec) le livret de Fortuneo. Le taux boosté est le même que chez BforBank, mais la période de bonification est plus longue, trois mois, contre deux mois pour la filiale du Crédit Agricole. Autre distinction, le taux boosté s’applique sur les 100 000 premiers euros alloués. La deadline pour ouvrir un Livret + et profiter de cette offre promo est fixée au 26 août prochain !

Dommage qu’au-delà de ces rémunérations attractives, le taux d’intérêt soit divisé par 10 voire plus… Mais, ce n’est pas trop grave, car vous pouvez ensuite ouvrir un nouveau support pour y placer vos deniers ! Et pourquoi pas dans une enseigne avec agences ? Les banques en ligne n’ont en effet pas le monopole des offres commerciales attractives. Ainsi, par exemple, AXA Banque récompense les nouveaux clients ouvrant simultanément un compte et un livret d’une prime pouvant atteindre 250 euros, s’ils domicilient leur salaire sur le compte, et d’un taux boosté de 2% pendant deux mois concernant le livret d’épargne.

Si vous êtes âgé de moins de 30 ans, vous pouvez aussi confier vos fonds à la Société Générale. La banque rouge et noire rémunère en effet 2% durant les six premiers mois l’argent placé sur les nouveaux Livrets d’Epargne Jeune Actif. Bémol : ce taux bonus s’applique jusqu’à 5 000 euros d’encours. Il n’empêche que ce support reste une alternative, certes temporaire, mais ponctuellement plus rentable que le Livret Jeune. Plafonné à 1 600 euros, ce livret réglementé réservé aux moins de 25 ans est en ce moment rémunéré 1% à la Société Générale.

A suivre régulièrement : les promos des livrets d'épargne

Assurance vie : 350 euros à gagner jusqu’à la rentrée

Pour vous inciter à ouvrir une assurance vie, les courtiers et les banques en ligne sont également prêtes à subventionner (assez généreusement) la souscription d’un contrat. C’est le cas, par exemple, de JDHM/assurancevie.com ! Si vous ouvrez avant le 2 septembre un premier contrat Puissance Avenir, vous pouvez récupérer jusqu’à 350 euros. Mais il faut respecter plusieurs conditions pour empocher ce pactole : opter pour la gestion pilotée et verser au moins 5 000 euros à l’ouverture, dont une partie sera investie sur des unités de compte (support à capital non garanti). Si vous ne respectez pas ces contraintes, vous pouvez tout de même empocher des primes de 100 à 300 euros.

Le courtier Mes-placements se montre également généreux ce mois-ci. Pour toute première adhésion avant le 31 août à son contrat Mes-placements Liberté, il vous reverse 200 euros si vous investissez au moins 5 000 euros à l’ouverture. La prime grimpe à 300 euros à partir de 10 000 euros. L’obtention de ce bonus nécessite d’allouer une partie de votre épargne à des supports à capital non garanti. Au moins 30% de votre versement d’ouverture doit ainsi être placé sur des unités de compte (UC).

Une autre bonne affaire se déniche en ouvrant une assurance vie Darjeeling distribuée par Placement Direct. Le prime de bienvenue atteint 300 euros. Mais pour l’obtenir vous devez avoir emmagasiné un confortable matelas financier. Il faut en effet investir au moins 30 000 euros à l’ouverture, dont 9 000 euros placés en UC. Petit lot de consolation, dès 1 000 euros - le minimum requis pour démarrer avec le contrat Darjeeling - dont 300 euros en UC, vous obtenez un peu d’argent, à savoir 1% du montant investi, soit 10 euros.

De nombreux autres établissements gratifient leurs nouveaux clients de jolies primes en cash, notamment les banques en ligne telles Fortuneo (jusqu’à 200 euros) et BforBank (jusqu’à 100 euros). Vous pouvez retrouver ces offres commerciales en consultant notre comparatif d’assurances vie.

Bourse : passez vos ordres gratuitement jusqu'à la fin de l'année

De la même manière que les assurés vie, les établissements financiers font aussi les yeux doux aux boursicoteurs. Si vous avez envie de vous mettre à l’achat d’actions voire aux produits dérivés cotés, sachez que vous êtes en ce moment chaleureusement accueillis par Binck et la plupart des banques en ligne.

Ainsi, jusqu’au 31 décembre 2019, le courtier Binck vous rembourse jusqu’à 5 000 euros de frais de courtage à condition d’ouvrir un premier compte-titres ou un Plan d’épargne en actions (PEA et PEA-PME) avant le 31 octobre. Cela marche aussi si vous transférez un portefeuille détenu chez un concurrent ! En bonus, vos frais de transfert sont remboursés dans la limite de 2 000 euros.

Chez BforBank, l’offre de bienvenue est aussi multiple. Tout d’abord, la banque en ligne rembourse vos frais d’ordres, passés avant fin octobre, dans la limite de 2 000 euros. Ensuite, vos frais de transfert sont remboursés dans la limite également de 2 000 euros. Et enfin, cerise sur le PEA : 50 euros en cash vous sont versés. Condition : transférer un premier compte boursier (valorisé au moins 3 000 euros) ou ouvrir une nouvelle enveloppe avant le 3 septembre.

Du côté de Fortuneo, l’offre est un peu différente, mais aboutit également à la gratuité des premiers ordres passés. Concrètement, si vous ouvrez ou transférez un premier compte-titres, PEA ou PEA-PME dans la banque en ligne avant le 29 août, 100 ordres d’un montant unitaire inférieur à 10 000 euros sont exonérés de frais de courtage. Comme Binck et BforBank, Fortuneo vous souhaite également la bienvenue en remboursant vos frais de transfert dans la limite de 2 000 euros.

Chez Boursorama Banque, le transfert est aussi pris en charge par l’établissement, mais avec un plafond supérieur par rapport à la concurrence. Celui-ci peut en effet atteindre 3 000 euros. Dans le détail, la règle d’indemnisation est la suivante : la banque en ligne vous rembourse le double de vos frais de transfert d’un Plan d’épargne en actions ou d’un compte-titres. Du coup, si transférer votre contrat vous est facturé 1 500 euros, Boursorama vous reverse 3 000 euros.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Août 2019