En France, 46,5% des ménages détiennent un crédit

  • cBanque avec AFP
  • ,
Euros dans un bocal
© Grafvision - Fotolia.com

La part des ménages français détenant un crédit a atteint son plus bas niveau depuis 25 ans en 2014, à 46,5% (contre 47,6% en 2013), selon une étude publiée jeudi par la Fédération bancaire française (FBF).

Fin 2014 en France, 46,5% des ménages détenaient un crédit, selon l'Observatoire des crédits aux ménages, réalisé par TNS Sofres pour la FBF. Il s'agit du taux le plus bas depuis sa création, en 1989. Ils sont également moins nombreux à avoir l'intention de recourir au crédit dans les six premiers mois de l'année, que ce soit en matière d'immobilier (4,2% contre 4,5% un an auparavant) ou en matière de prêt à la consommation (3,6% contre 3,9%).

1,7 million de ménages en moins depuis 2008

Sous le double effet de la crise économique et des mesures législatives qui ont encadré certaines pratiques comme le crédit renouvelable, le nombre de ménages remboursant un crédit a reculé de 1,7 million entre 2008 et 2014 pour atteindre 13,2 millions. Dans le détail, ils étaient 30,6% à détenir un prêt immobilier en 2014 (contre 31% en 2013), une proportion baissant à 25,6% quand sont pris en compte les crédits à la consommation (contre 26,6% en 2013).

« Depuis plusieurs années, les ménages recourent à ces crédits principalement pour financer des biens d'équipement de la maison, une automobile, une moto ou payer des travaux d'amélioration du logement, et beaucoup moins pour des dépenses de loisirs ou des dépenses de consommation courante », relève la FBF.

Une large part des ménages endettés (83,6%, soit 0,9 point de moins qu'en 2013) considère en outre sa charge de remboursement supportable.

Ces résultats sont tirés d'une étude de l'institut TNS Sofres menée par courrier en novembre auprès de 13.000 ménages, dont la création remonte à 1989.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.