#fintech : Advize veut renouveler l'assurance-vie en ligne

Nicolas Marchandise, d'Advize
DR - Nicolas Marchandise, Advize

Qui sont ces dizaines de Fintech, jeunes pousses alliant finance et technologie, qui se développent en France et tentent de se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Advize a débarqué en 2012 sur le marché de l’assurance-vie en ligne. La société se revendique comme une Fintech pour avoir conçu la plateforme de gestion d’épargne en ligne qu’elle met à la disposition des épargnants et qu’elle compte désormais proposer en marque blanche à d’autres sociétés à l’international.

Comment avez-vous imaginé ce concept ?

Nicolas Marchandise, président et cofondateur d’Advize : « Nous sommes partis d’un constat : pourquoi épargner n’est pas aussi simple que de réserver un voyage ? Parce que les offres existantes sont focalisées sur les outils et non les solutions. Ces offres sont trop complexes, se bornant souvent à une simple digitalisation des offres traditionnelles. En résumé, il y a eu peu d’innovation et pas de réelle démarche prenant en compte les possibilités du web pour repenser les usages et besoins des particuliers. Le problème vient selon nous de l’offre et non de la demande. A partir de ce constat, Advize a vu le jour en 2012 avec l’idée de repenser l’approche de l’épargne en ligne à destination des particuliers pour offrir une plateforme de gestion en adéquation avec les profils, besoins et objectifs de chaque type d’épargnant. Moi-même, je viens du monde institutionnel : j’ai créé des sociétés de gestion. J’ai voulu rendre accessible au grand public les process, méthodes et outils utilisés par les family office pour gérer leurs placements. »

En quoi Advize se différencie de ses concurrents sur le marché de l’épargne en ligne ?

NM : « Pour être capable de délivrer une expérience réellement innovante, nous avons fait le choix d’une approche dite full stack, consistant à construire une plateforme propriétaire qui permet de rendre un service complet au client final en s’affranchissant des acteurs existants. Du point de vue des épargnants, Advize a simplifié l’expérience des clients en leur permettant de s’affranchir de la sélection des supports d’assurance-vie (1), et nous restons le seul acteur à ce jour à permettre de réaliser directement l’arbitrage correspondant au conseil reçu, en un clic depuis l’email d’alerte, sans ressaisie : plus besoin de maîtriser Excel ! Mieux qu’un catalogue ou qu’une liste d’outils, Advize apporte des solutions aux épargnants sur le principe du bon conseil au bon moment (2). Nous rendons accessible les univers en unités de compte aux particuliers car le risque nécessite une surveillance : plus besoin de devenir trader pour profiter des performances des marchés financiers. »

Quels sont vos objectifs de développement ?

NM : « Au niveau de l’offre BtoC [l’épargne en ligne proposée aux particuliers], nous comptons ajouter des véhicules d’épargne complémentaires dans les douze prochains mois. Pour le BtoBtoC, c’est-à-dire notre offre en marque blanche permettant de proposer l’utilisation de la plateforme technologique Sentinelle aux assureurs, réseaux ou autres conseillers en gestion de patrimoine, nous prévoyons de réaliser une seconde levée de fonds courant 2015 pour développer cette offre au niveau européen puis à l’international. »

Fiche d'identité : Advize
ActivitéOffre d’épargne en ligne
Site webwww.advize.fr
Date de créationNovembre 2011 (société créée sous le nom de Ma Sentinelle, renommée Advize en juin 2012)
Ouverture au public12 juin 2012
Clientèle viséeBtoC : épargnants particuliers souhaitant être accompagnés dans la gestion de leur épargne en ligne
MarchéLa France pour l’offre Advize, l’international pour la plateforme technologique propriétaire « Sentinelle »
Agrément ACPR ou statut spécifiqueAgréé par l’AMF en tant que conseiller en investissements financiers (CIF) et par l’ACPR en tant qu’intermédiaire en assurance
Capital et levée de fondsCapital : 130.000 euros*
Levée de fonds : une levée d’amorçage de 3,5 millions d’euros
Chiffre d'affairesNon communiqué
Nombre de clientsNon communiqué
Effectif actuel8 personnes
Partenaires banque-assuranceOui, mais sans lien capitalistique**
* Source : bulletin officiel des annonces civiles et commerciales
** Le contrat d’assurance-vie Ma Sentinelle Vie proposé par Advize est géré par l’assureur E-cie vie, filiale de Generali.

Plus de détails sur le contrat Ma Sentinelle Vie

(1) Advize précise que sa plateforme a été conçue pour s’adapter à l’assurance-vie mais aussi pour accueillir d’autres véhicules d’épargne (PEA, compte-titres, etc.).

(2) Advize estime objectifs et besoins de l’épargnant à l'aide d’un questionnaire de ''profiling''. Le suivi est ensuite personnalisé sur la base des allocations d'actifs proposées par la société d'analyse financière Morningstar. L’épargnant reçoit ainsi des conseils via une lettre hebdomadaire et des alertes e-mail proposant des actions exécutables en un clic.

Partager cet article :

© cbanque.com / Recueilli par BL / Juillet 2015

Commentaires

Publié le 24 juillet 2015 à 14h06 - #1Compte anonyme

SI quelqu'un y comprend quelque chose , qu'il me fasse signe....

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 24 juillet 2015 à 14h14 - #2Benoît (cBanque)

@gé
Si le discours d'Advize ne vous semble pas clair, je vous invite à lire la note de bas de page (2), sous le tableau, où nous avons taché de réexpliquer leur concept avec nos propres mots. En résumé : cette société cherche d'abord à connaître l'épargnant à l'aide d'un questionnaire. Des conseils de gestion lui sont ensuite envoyés, sur la base de son profil, notamment grâce à des alertes email.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?