Crédit conso : l'achat « coup de cœur » comme principale motivation

Trois hommes devant des billets
© jan S - Fotolia.com

Plus d’un quart des ménages détiennent un crédit à la consommation. Mais tous ne l’ont pas souscrit pour les mêmes raisons... Portrait-robot des emprunteurs.

Dis moi qui tu es, je te dirai combien tu empruntes ! C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’étude réalisée par l’organisme de crédit Cofidis avec l’institut CSA Reserach (1). En effet, selon le niveau de vie ou selon les habitudes de consommation, les ménages n'empruntent ni les mêmes montants ni pour satisfaire les mêmes besoins.

Le crédit « coup de cœur » rapidement remboursé

Près d’un emprunteur sur trois a recours au crédit à la consommation pour réaliser un achat « coup de cœur ». Caractérisées par un niveau de vie confortable, ces personnes, le plus souvent des femmes et des individus de catégorie socioprofessionnelle supérieure, souscrivent un prêt de 8 704 euros en moyenne selon cette étude. Ce crédit sert à financer l’achat d’une automobile, ou par exemple à la réalisation de travaux immobiliers. Principale motivation : se faire plaisir tout en restant raisonnable. 58% d’entre elles ne détiennent qu’un seul crédit à la fois et 95% déclarent rembourser leur emprunt sans difficulté. Ayant de l’épargne par ailleurs, le crédit conso leur permet de réunir rapidement l’argent nécessaire sans toucher à leur bas de laine.

Les « emprunteurs rationnels »

Deuxième catégorie d'emprunteurs, ceux que Cofidis appelle les « rationnels ». Composés principalement d’hommes de 50 ans et plus, ils représentent 22% des détenteurs d’un crédit à la consommation. Ayant un niveau de vie moyen, ils perçoivent l’emprunt comme un « coup de pouce » leur permettant de concrétiser un projet réfléchi : l’achat d’une voiture pour près de la moitié d’entre eux. Ces ménages empruntent en moyenne 9 596 euros et ils ne remboursent pour la majorité qu’un seul crédit (57%). Près d’un tiers disposent toutefois de 2 prêts à la fois. Comme pour les adeptes de l’achat coup de cœur, ceux-ci n’ont aucun problème à honorer leur dette : 96% déclarent ainsi rembourser sans problème leurs mensualités.

A lire aussi : Ce que coûte réellement un crédit à la consommation

1 ménage sur 5 emprunte pour pallier à des difficultés financières

En revanche, les personnes connaissant des difficultés financières représentent tout de même 18% de l’échantillon, soit près d’un ménage sur cinq. Les femmes et les plus de 65 ans sont sur-représentés dans cette catégorie. Pour eux, le crédit à la consommation représente une soupape financière nécessaire pour faire face aux imprévus. Par rapport à la moyenne des Français, ils sont ainsi plus nombreux à souscrire un prêt conso pour payer une facture d’un montant exceptionnel (16% contre 12%), pour s’acquitter de dépenses courantes (11% contre 8%) ou encore pour régler les impôts (7% contre 4%). Ces ménages empruntent en moyenne 8 962 euros. Et, pour 47% d’entre eux, ils cumulent plusieurs crédits en parallèle. Résultat, ils sont donc plus nombreux à avoir des difficultés à rembourser leurs prêts (82%, contre 88% en moyenne).

(1) Etude réalisée par CSA Research pour Cofidis France par questionnaire auto-administré du 9 au 16 février 2018 auprès d’un échantillon de 811 Français âgés de 18 ans et plus, ayant contracté un crédit à la consommation dans les trois dernières années ou ayant l’intention d’en contracter un dans l’année à venir.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2018