Crédit conso : le taux d'intérêt pas toujours compris des Français

pourcentages
© vege - Fotolia.com

Plus d’un Français sur deux a déjà souscrit un crédit à la consommation. 10% d’entre eux s’estiment toutefois mal renseignés. Ce qui leur manque essentiellement : la compréhension du taux d’intérêt.

Loin d’être marginal, le prêt à la consommation concernerait une courte majorité des ménages. D’après un récent sondage CSA pour l’organisme de crédit Franfinance, 53% des Français y ont déjà eu recours (1). Et plus d’un sondé sur quatre se dit prêt à réitérer l’expérience. Concernant l’intérêt pour le crédit, l’institut relève toutefois une petite différence entre les hommes et les femmes. Moins frileux, les premiers sont 56% à avoir franchi le pas, contre la moitié des Françaises seulement.

L’agence conserve un rôle prépondérant

Au moment de souscrire, ce sont les canaux physiques qui ont la préférence des emprunteurs. 51% se rendent dans leur agence bancaire ou dans celle d'un organisme spécialisé, et 18% contractent leur emprunt en magasin. Le crédit en ligne reste embryonnaire : seul un Français sur 5 utilise ce canal.

Ensuite, quand vient le moment de choisir l’offre de prêt, 41% des Français s’attachent principalement à la notoriété de l’enseigne et 27% à la confiance inspirée par l’interlocuteur. Les ménages demandent plus rarement conseil à leurs proches : c’est le cas pour 8% des emprunteurs seulement.

Le taux : un critère déterminant mais qui reste parfois flou

Le taux d’intérêt reste heureusement, pour 46% des personnes ayant déjà souscrit un prêt, le critère de choix principal. Un indicateur essentiel, oui, mais qui n’est pas toujours bien cerné. En effet, sur les 10% estimant ne pas avoir été bien informés lorsqu’ils ont réalisé une demande de crédit, 51% n’ont pas compris le fonctionnement du taux d’intérêt. Les femmes (59%) et les 65 ans et plus (67%) sont sur-représentés dans cette catégorie. Autres sources d’incompréhension : les conséquences en cas de non remboursement de l’emprunt (26% des emprunteurs mal-informés) ou encore la durée du prêt (14%).

A consulter : le prêt personnel

(1) Etude réalisée sur un échantillon représentatif de la population française de 1 008 personnes âgées de 18 ans et plus. Données récoltées du 4 au 6 avril 2018.

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2018