Crédit immobilier : le HCSF confirme les largesses actuelles des banques

Ministère des finances à Paris Bercy
© Philippe - Fotolia.com

Le Haut Conseil de stabilité financière, présidé par Bruno Le Maire, constate que « l’assouplissement des conditions d’octroi » de prêts immobiliers « se poursuit ».

Le HCSF réunit chaque trimestre les « sages de la finance » (ACPR, Banque de France, AMF, etc.) autour du ministre de l’Economie et des Finances. En décembre dernier, le Haut Conseil avait déjà noté un « assouplissement progressif des conditions d’octroi » de crédits à l’habitat. Une tendance qui s’accentue, donc, selon le compte-rendu de la dernière séance, laquelle s’est tenue le 13 mars.

En décembre, le Haut Conseil de stabilité financière avait livré quelques détails sur ces conditions d’octroi assouplies : les banques accordent des prêts plus importants, à revenus constants, et le taux d’endettement moyen augmente progressivement.

Lire aussi : Des banques moins exigeantes « depuis plusieurs trimestres » pour les prêts immobiliers

Le HCSF note en parallèle que « l’accélération des prix de l’immobilier se poursuit » aussi. La dynamique du crédit à l’habitat et plus largement du marché de l’immobilier fait ainsi toujours l’objet d’une « vigilance particulière » de la part du HCSF.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mars 2018