Une assurance vie sous le sapin : le pari d'Altaprofits et de son « Pack Junior »

Enfant mettant des pièces dans une tirelire
© kalianty - Fotolia.com

A quelques jours des fêtes de fin d’année, le courtier en ligne Altaprofits lance une offre packagée destinée aux mineurs. Il ne s’agit pas d’une nouvelle assurance vie mais d’une déclinaison de ses trois contrats existants, avec des allocations prédéfinies.

Yomoni Kids, WeSave Family… Les courtiers en ligne ratissent large pour attirer à eux de nouveaux clients et faire gonfler leur encours sous gestion. Altaprofits, l’un des pionniers de l’assurance vie en ligne, a décidé d’en faire autant. A deux semaines de Noël et des étrennes qui vont souvent avec, il lance une offre dédiée aux jeunes. Son « Pack Junior » cible en effet les mineurs et, plus généralement, les épargnants âgés de moins de 25 ans, qui représentent actuellement seulement 9% de ses clients. Altaprofits vise ainsi, plus spécifiquement encore, les enfants recevant d’importantes donations d’argent et des présents d’usage, ces sommes versées à l’occasion d’événements familiaux tels qu’un anniversaire, une naissance ou encore Noël.

L’épargne des enfants obligatoirement exposée au risque

Le « Pack Junior » n’est pas une nouvelle assurance vie. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une offre packagée comprenant une allocation prédéfinie et imposée qui varie selon le contrat Altaprofits sous-jacent. Point commun : le jeune investisseur est exposé dans tous les cas à des supports en unités de compte, à des degrés divers selon l’assurance vie retenue.

Ainsi, si les parents (grands-parents ou autres) choisissent d’ouvrir pour leur enfant le contrat Altaprofits Vie, géré par Generali, les sommes versées vont à 70% sur le fonds euros Netissima. Et les 30% restants sont confiés au gestionnaire Lazard Frères Gestion qui mettra en œuvre le mandat d’arbitrage baptisé « Carte blanche ». Ce dernier investira sur des OPCVM constitués actuellement à moitié d’actions. Les parents souhaitant prendre davantage de risque avec l’épargne de leur bambin préfèreront adhérer à Titres@Vie (60% sur le fonds euros Swiss Life et 40% en « Carte blanche ») ou à Digital Vie (50% sur le support en euros Suravenir Rendement et 50% en gestion pilotée).

Lire aussi : Peut-on spéculer avec l'épargne de ses enfants ?

Les mêmes frais que pour une assurance vie classique

Accessible dès 100 euros, la souscription du contrat s’effectue en ligne au nom de l’enfant. Son suivi et son alimentation par versements ponctuels ou programmés se passent aussi à distance, comme toutes les assurances vie distribuées par Altaprofits.

Côté frais, le Pack Junior ne rompt pas non plus avec la politique habituelle du courtier en ligne. Ces contrats packagés pour les jeunes n’occasionnent en effet ni frais d’entrée, ni frais de versement, ni frais d’arbitrage. Les frais de gestion des fonds euros sont, quant à eux, égaux à ceux appliqués dans le cadre des assurances vie hors « Pack Junior » à savoir 0,60% par an. S’agissant du capital géré par Lazard Frères Gestion, il occasionne un supplément de 0,24%, soit un total de 0,84% de frais de gestion.

En savoir plus sur le courtier Altaprofits

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Décembre 2018