psa

Assurance-vie : le Crédit Agricole se convertit aux bonus de rendement

  • Par
  • ,
Siège de Crédit Agricole SA
DR

Le Crédit Agricole propose à ses clients de bonifier le futur taux de rémunération 2014 et 2015 du fonds en euros de ses contrats multisupports d’assurance-vie. Il leur faut pour cela investir une part de leurs versements sur les unités de compte avant le 20 décembre.

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France met actuellement en avant sur la page d’accueil de son site internet « les mois coup double » avec la mention « +0,20% sur la rémunération de votre assurance-vie ». Sur la page dédiée, une vidéo explicative diffusée fin octobre par le groupe Crédit Agricole explique l’« offre bonus euro ». Elle met en scène le double intérêt de ce bonus : une rémunération bonifiée sur le fonds euros, et le rendement potentiellement élevé des unités de compte, sans omettre toutefois de préciser la « contrepartie d’un risque sur le capital ». La même offre se retrouve sur le site du Crédit Agricole Centre-Est. Contacté, Crédit Agricole Assurances nous a confirmé que l’offre est « valable sur toute la France ».

Pour profiter d’un bonus de 0,20%, il faut consacrer un minimum de 20% de ses versements aux unités de compte (UC), sur la période 1er septembre-20 décembre en 2014. Dans le cas de l’offre présentée sur les sites des Crédits Agricoles Ile-de-France et Centre-Est, ce bonus (1) est valable pour la future rémunération 2014, sur la période faisant suite aux versements concernés, et sur le futur rendement 2015 du fonds en euros. La majoration du taux de rendement ne concernera toutefois que la part de ces versements placée sur le fonds en euros, et donc pas l’ensemble de l’argent présent sur le contrat.

Un outil pour faire face à la baisse des taux

La vidéo ne souligne en outre pas l’existence de frais de versements. Ils sont de 4,5% sur le contrat phare du Crédit Agricole, Predissime 9. En 2013, le fonds en euros de ce même contrat était rémunéré à 2,50%, net de frais de gestion mais hors prélèvements sociaux. Un rendement qui tombait à 2,15% pour le contrat d’entrée de gamme Cap Découverte et qui montait à 2,70% pour son nouveau Contrat Solidaire ou 2,70% à 3%, selon les frais de gestion appliqués, pour Floriane, contrat plus haut de gamme.

La modulation de la rémunération du fonds euros en fonction du pourcentage investi en UC, parfois présentée comme un « bonus », se développe dans le monde de l’assurance-vie puisque des acteurs comme Axa, Groupama-Gan ou encore MMA y ont eu recours en 2013. Dans une récente interview à cBanque, le fondateur du cabinet Facts & Figures, Cyrille Chartier-Kastler, estime que les assureurs risquent de « multiplier les bonus », face à la probable baisse des taux de rendement des fonds euros, pour inciter les épargnants à placer leurs économies sur les unités de compte.

Mise à jour (vendredi 7 novembre, 12h20) - Précision que l'offre est valable sur toute la France suite à un retour du service presse de Crédit Agricole Assurances.

(1) Il s’agit plus précisément d’un « complément de participation aux bénéfices ».

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2014