Immobilier : les taux « baissent très légèrement », confirme l'Anil

Pièces et Monopoly
© Tran Photography - Fotolia.com

En ce mois de mai, les emprunteurs disposant des meilleurs dossiers peuvent espérer du 1,18% pour un prêt sur 15 ans, du 1,40% sur 20 ans et du 1,64% sur 25 ans.

L’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) interroge chaque trimestre sept grands réseaux bancaires pour jauger l’évolution des taux de crédits immobiliers, parmi lesquels Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Banque Postale, LCL ou Caisse d’Epargne. Sans toutefois dévoiler le détail des grilles « usuellement pratiquées » dans chacun de ces réseaux.

Selon cet indicateur trimestriel des taux, les meilleurs dossiers peuvent espérer un taux de 1,18% sur 15 ans, de 1,40% sur 20 ans et de 1,64% sur 25 ans dans l’un de ces grands réseaux. A l’autre extrémité, les taux les plus élevés de ces grilles vont jusqu’à 2,35% sur 20 ans et 2,45% sur 25 ans. Ces fourchettes, arrêtées par l’Anil au 15 mai, ont très peu évolué depuis le dernier relevé, au 15 février 2018. A noter tout de même une très légère érosion des taux sur 15 ans en ce début d’année.

Les taux de retour au niveau de la fin 2016

Mais l’Anil relève tout de même que « les taux des crédits immobiliers baissent très légèrement » à plus moyen terme : « Les taux des offres de prêts (…) les plus bas sont 0,2 point supérieurs aux niveaux les plus bas constatés fin 2016 », constate ainsi l’Anil, pour insister sur le fait que la remontée enregistrée lors des premiers mois de l’année 2017 est quasiment effacée.

Voir aussi le baromètre mensuel des taux de cBanque

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2018