Assurance-vie : des taux stables chez BNP Paribas Cardif pour la rémunération 2017

BNP Paribas rue Bergère à Paris
BNP Paribas rue Bergère à Paris - Domaine public

A l’image de la Société Générale, le groupe BNP Paribas sert des rendements parfaitement stables sur ses contrats d’assurance-vie en 2017. La rémunération du fonds euros de Multiplacements 2 va de 1,70% à 1,90%.

2% net de frais de gestion (1) en moyenne sur l’ensemble du portefeuille d’assurance-vie BNP Paribas Cardif, contre 1,98% en 2016. A rebours des prévisions pessimistes concernant les rendements 2017 des fonds en euros, la filiale du groupe BNP Paribas sert donc des rémunérations en très légère hausse. Sur le contrat phare Multiplacements 2, la rémunération moyenne est ainsi de 1,82%, contre 1,79% l’an passé.

Ce très léger rebond n’est toutefois dû qu’aux différents bonus de rendement, conditionnés à l’encours du contrat et à sa part d’investissement en unités de compte (UC). Le taux minimum servi sur le fonds en euros des contrats Multiplacements 1 et 2 reste ainsi de 1,70%, comme en 2016. Le maximum est lui de 1,90%. Etonnement, pour un contrat bancaire grand public, Multiplacements 2 devrait donc rapporter plus que la moyenne du marché, attendue autour de 1,50% pour l'année 2017.

Lire aussi : Le palmarès des rendements 2017 de l’assurance-vie

4 milliards d’euros en réserve

Le contrat banque privée Multiplacements Privilège sert comme à l’accoutumée des rendements plus élevés sur son fonds en euros, à 2,18% en moyenne. Le fonds à capital garanti des contrats Cardif Multiplus, Cardif Essentiel et Cardif Elite, distribués par des conseillers en gestion de patrimoine, se maintient pour sa part à 2,10%, comme en 2016.

L’assureur, 4e gestionnaire d’assurance-vie en France, annonce par ailleurs avoir doté ses réserves (provision pour participation aux bénéfices, qui sert à lisser les rendements dans le temps) « à hauteur de 775 millions d’euros en 2017 » : le PPB « s’élève ainsi à 4 milliards d’euros à fin 2017, soit 4,94% des encours », affirme BNP Paribas Cardif, avant d'ajouter : « Destinée à contribuer aux bénéfices futurs des assurés sur le long terme, cette provision permet également de poursuivre une gestion d’actifs dynamique pour saisir les opportunités de marché et de mener une politique d’investissement responsable. »

(1) Tous les taux sont nets de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux et fiscaux.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2018