Contrat d'assurance-vie Nortia Panthea

L'assurance-vie multisupport Panthea, créée par Nortia, est distribuée par des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI). Ce contrat donne accès à deux fonds en euros d'Assurance Epargne Pension (AEP), une entité de BNP Paribas Cardif, ainsi qu'à 230 fonds en unités de compte dont près d'une vingtaine de supports immobiliers.

Accessible à partir d'un versement initial de 5.000 euros, Panthéa est un contrat multisupport qui peut être investi en totalité sur les deux fonds en euros proposés : le fonds général AEP et le fonds à coussin EuroConviction. Ce dernier est un fonds dynamique (avec un risque de moindre performance) dont le capital est toujours garanti. A noter que l'investissement sur chaque fonds en euros est limité à 250.000 euros.

En parallèle, le contrat Panthea permet d'accéder à une large gamme de supports en unités de compte avec notamment 230 supports dont 17 SCPI/SCI/OPCI, ce qui représente une variété de choix en matière d'immobilier. A noter que la part des SCPI au sein du contrat d'assurance-vie peut atteindre un maximum de 30% de la valorisation totale avec pour chaque SCPI : un minimum d'investissement de 5.000 euros et des pénalités de 3% en cas de désinvestissement avant 3 ans.

En gestion libre, Nortia propose les options de gestion classiques telles que les transferts programmés mais également une option atypique dénommée « arbitrage progressif combiné ». Cette dernière permet à la fois d'investir automatiquement sur un support sélectionné en cas de baisse de plus de 11% et de sécuriser une part de la plus-value lorsqu'elle dépasse 18%. Les souscripteurs du contrat Panthea peuvent également opter pour une gestion sous mandat, selon 3 profils, dont le pilotage est délégué à Haas Gestion.

Côté frais, ce contrat d'assurance-vie présente une politique tarifaire en adéquation avec les contrats habituellement distribués par les CGPI : des frais sur les versements de 4,50% (négociables), des frais annuels de gestion sur les fonds en euros et sur les unités de compte de 1% (+0,30% supplémentaires pour l’« arbitrage progressif combiné »). Quant aux frais d'arbitrage à la demande, ils s'élèvent à 0,50% avec un maximum de 300 euros, le premier de l'année étant gratuit.

Avis clients

Soyez le premier à déposer un avis sur ce produit !

Déposer un avis

Promos à saisir

Autres produits Cardif :