Assurance-vie : les taux vont-ils encore baisser en 2018 ?

Une baisse de l'euro illustrée avec des pièces
© Eisenhans - Fotolia.com

Contrairement à son habitude, le cabinet de conseil Facts & Figures n’a pas livré de perspective de rendement précise pour les fonds en euros de l’assurance-vie en 2018. Mais uniquement une fourchette de taux, de 1,40% à 1,80% !

« Pour 2018, il y a bon nombre de facteurs susceptibles de contribuer à la baisse comme à la hausse du rendement des fonds en euros », avance Facts & Figures dans le communiqué accompagnant son baromètre 2018 de l’épargne-vie, publié ce vendredi. Ainsi, contrairement à son habitude, le cabinet renonce à livrer un pronostic précis de performance moyenne des fonds en euros pour l’année 2018.

« Facts & Figures positionne à ce stade son hypothèse de taux moyen servi dans une fourchette de 1,40% à 1,80%. » Le cabinet estimant à 1,67% le rendement moyen des fonds en euros pour 2017 (la fédération des assureurs a elle annoncé 1,80% pour 2017), Facts & Figures n’anticipe donc pas nécessairement une baisse de rendement !

Lire aussi : Le palmarès des taux 2017 de l’assurance-vie

Des performances brutes stables à ce jour

« Grâce à la progression des marchés actions et de l’immobilier en 2017, la performance financière des actifs généraux n’a baissé que de 0,1% en moyenne en 2017 », développe Facts & Figures. « D’où la baisse homothétique des taux servis [pour l’année 2018]. »

Le cabinet de conseil, dont les études font office de référence dans le secteur de l’assurance, liste les nombreuses incertitudes macro-économiques pouvant influer sur les assureurs-vie : la hausse du cours du pétrole qui provoque une remontée de l’inflation, l’évolution de la politique monétaire de la BCE, l’éventualité d’un « krach financier », des taux obligataires qui restent très bas, le ralentissement des économies mondiales, etc. Autant d’arguments pouvant aussi bien provoquer une baisse qu’une hausse des taux de rémunération des fonds en euros.

Concernant la stratégie financière des compagnies d’assurance, Facts & Figures souligne d’une part que les assureurs ont largement doté leurs réserves (PPB), ce qui pourrait leur permettre d’accompagner une remontée des taux des autres familles de placement. A l'inverse, ces mêmes assureurs pourraient aussi continuer à doter ces provisions en 2018, et a contrario choisir de soutenir en priorité les fonds euro-croissance, qui doivent être relancés par la future loi Pacte. Bref, impossible d’annoncer à coup sûr que les taux continueront de baisser en 2018, alors qu'ils diminuent quasiment sans discontinuer depuis le début des années 2000 !

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2018