OPCI, SCPI : l'assurance-vie pousse la collecte de la pierre-papier en 2015

  • Par
Quartier d'affaires
© Tiberius Gracchus - Fotolia.com

Les SCPI et OPCI « grand public », deux formes d’investissement en pierre-papier pour les particuliers, font preuve d’une « forte attractivité » au premier semestre 2015, comme en témoignent les statistiques publiées hier par l’Aspim. Une progression notamment due à l'assurance-vie en unités de compte, au moins pour les OPCI.

Une collecte globale « historiquement élevée ». Ses mots sont d’Arnaud Dewachter, délégué général de l’association française des sociétés de placement immobilier (Aspim), dans un communiqué diffusé hier.

Ainsi, au cours des six premiers mois de l’année, les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ont enregistré une collecte nette de 1,86 milliard d’euros, en hausse de 47,5% par rapport à la même période en 2014, pourtant déjà présentée comme un « record historique ». L’Aspim souligne ainsi la « tendance durablement élevée de cette collecte depuis 4 ans ».

Les OPCI séduisent via l’assurance-vie

Mais si l’intérêt des épargnants pour les SCPI n’est pas nouveau, l’attrait pour les organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) « grand public » est lui grandissant. Sur l’ensemble de l’année 2014, ces véhicules plus souples que les SCPI affichaient « un montant de souscriptions nettes record de 814 millions d’euros » selon l’IEIF (1). Sur les seuls six premiers mois de 2015, la collecte des OPCI « grand public », c’est-à-dire accessibles aux particuliers, est de 1,25 milliard !

Explication de l’Aspim : « La mobilisation des grands réseaux de banques et de compagnies d’assurance explique la progression de la collecte de ce fonds d’investissement immobilier principalement distribué sous forme d’unités de compte de contrats d’assurance-vie. » L’Aspim ne livre en revanche aucune statistique sur la part de l’assurance-vie dans la collecte des SCPI.

(1) Institut de l’épargne immobilière et foncière. Pour les chiffres de collecte SCPI et OPCI communiqués hier, l’Aspim a diffusé des « statistiques Aspim-IEIF ».

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2015