Assurance-vie 2014 : Groupama et Gan restent à 1,80% mais changent leurs bonus

Logo de Groupama
DR

Groupama et Gan, qui font partie du même groupe, s’étaient distingués par une rémunération en net repli en 2013, avec une fourchette de rendements de 1,80% à 2,90%. Les taux sont relativement stables en 2014, avec une fourchette de 1,80% à 2,80%. Zoom sur la politique de rémunération de Groupama Gan Vie.

« Ré-ajuster la politique de rémunération des fonds en euros » : Groupama et Gan ont fait ce choix dès 2013 selon Fabrice Jollois, directeur des assurances individuelles de Groupama Gan Vie, interrogé par cBanque. « Compte tenu du niveau des taux d'intérêt, nous pensons que la rémunération des fonds en euros devrait continuer à baisser. Pour 2014 nous avons décidé de maintenir le taux plancher à 1,80% et de continuer à mettre en avant le système de bonification en fonction de la détention en unités de compte. »

Le fonds en euros présent sur les contrats multisupports de Groupama Gan Vie (Modulation, Chromatys, Premium, etc.) a en effet subi d’importantes baisses de rémunération successives ces dernières années : 3,35% (1) en 2010, 3% en 2011, 2,50% à 3,10% en 2012 et donc 1,80% à 2,90% en 2013. Alors que l’année 2014 rime avec diminution significative des rendements pour la plupart des assureurs, Groupama Gan Vie en profite pour stabiliser le sien en 2014. Le taux moyen de rémunération, pour l’année 2014, est ainsi de 2,25%, un niveau quasi similaire à celui de 2013 selon Fabrice Jollois. Groupama Gan Vie assure par ailleurs avoir pu constituer des réserves pour les années futures sans pour autant communiquer le montant provisionné.

Une grille de rémunération simplifiée

Pourquoi avoir tout de même abaissé le taux maximal de 2,90% à 2,80% ? Avant tout pour rendre la grille de rémunération plus lisible à en croire le directeur des assurances individuelles de Groupama Gan Vie. En 2013, la politique de bonus de rendement prenait en compte trois critères : les sommes placées sur les unités de compte, la hauteur des sommes placées sur le contrat d’assurance-vie, et l’ancienneté. « Nous avons simplifié cette année le fonctionnement du bonus de participation aux bénéfices : la rémunération augmente uniquement en fonction du pourcentage de l’épargne placée sur les unités de compte. Avec une exception : pour les contrats de plus de 300.000 euros, la bonification maximale se déclenche dès 30% d'unités de compte. »

En 2014, il fallait donc investir un minimum de 10% sur les supports en unités de compte pour obtenir un rendement de 2%, de 20% pour atteindre une rémunération de 2,20%, etc. Et ce jusqu’à 50% investis en unités de compte pour accéder à la rémunération maximale sur le fonds en euros : 2,80%. Cette politique de bonus a été reconduite à l’identique pour l’année 2015. Principal objectif : inciter les clients à délaisser le fonds en euros pour investir en unités de compte.

12 ans de fidélité pour 0,10 point

L’ancienneté reste toutefois prise en compte, mais uniquement pour les assurés qui n’investissent pas en unités de compte et qui détiennent leur contrat depuis plus de 12 ans. Le bonus étant de 0,10 point, il permet d’atteindre une rémunération de 1,90% pour l’année 2014. Une situation qui concerne environ 5% des détenteurs de contrats.

35% des assurés rémunérés à 1,80% en 2014

Résultat de cette politique de rémunération à la carte : « En prenant en compte ceux qui bénéficient du bonus fidélité, moins de 35% des détenteurs de contrats [multisupports] sont concernés par la rémunération à 1,80% du fonds en euros. » Contre la moitié, environ, en 2013. Fabrice Jollois estime ainsi que l’incitation à la souscription d’unités de compte fonctionne : sur les contrats multisupports de Groupama Gan Vie, 30% de l’épargne est déposée sur les unités de compte. Sur l’ensemble des contrats, la proportion est plus proche de la moyenne nationale : 17,6%.

« Parmi la gamme d'unités de compte, nous proposons des fonds disposant d'une garantie à l'échéance ou de dispositifs de protection de l'épargne en cas de retournement des marchés financiers, nos clients peuvent donc diversifier leur épargne sans prise de risque excessive », ajoute Fabrice Jollois, faisant référence à des produits structurés au fonctionnement proche des fonds à formule.

Groupama Gan Vie revendique environ 2 millions de clients, la clientèle de Groupama étant plus âgée et plus rurale, celle de Gan plus concentrée dans les grandes villes de province.

(1) Net de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux (CSG, CRDS, etc.) comme tous les taux évoqués dans l’article.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Février 2015