Epargne en ligne : forte hausse du rendement sur Abivie et les ex-contrats ACMN Vie

  • Par
Tapis de souris euros
© Vladimir Mucibabic - Fotolia.com

Conséquence inattendue du transfert de portefeuille web d’ACMN Vie vers Suravenir, les détenteurs des contrats Abivie, Puissance Vie, Croissance Vie, Hedios Vie, Linxea Evolution et MonFinancier Liberté Vie bénéficient d’une performance en forte hausse sur le fonds en euros de leur contrat : de 2,50% en 2014 à 2,90% en 2015.

Faut-il souscrire l’une de ses assurances-vie, dont le fonds en euros est l'un des rares à afficher une performance en hausse en 2015 ? Non. Tous ces contrats, anciennement commercialisés par les courtiers Altaprofits, Assurancevie.com, Epargnissimo, Hedios Patrimoine, Linxea et MonFinancier, ont fait l’objet d’un transfert d’un assureur (ACMN Vie) à un autre (Suravenir) et sont désormais fermés à la souscription.

Ces dernières années, ACMN Vie, filiale du Crédit Mutuel Nord Europe, a décidé de privilégier son portefeuille de contrats bancaires. En 2014, les 20.000 contrats web gérés par cet assureur ne bénéficiaient ainsi plus que d’un seul fonds en euros, rémunéré à 2,50% net de frais de gestion (1), soit une rémunération assez nettement en deça de la concurrence sur le marché de l’assurance-vie en ligne. L’été dernier, des négociations ont été entamées avec Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, pour transférer ce portefeuille de contrats web.

Suravenir Opportunités prochainement disponible

Officialisé fin 2015, ce transfert est effectif au 1er janvier 2016. Restait une interrogation : quelle rémunération Suravenir allait servir sur le fonds en euros de ces contrats ? A terme, le rendement avait vocation à s’aligner sur son équivalent chez Suravenir. Mais quid de la rémunération 2015 ? La filiale du Crédit Mutuel Arkéa a mis fin à ce suspense dans un communiqué diffusé ce vendredi : ces contrats « bénéficient au titre de l’exercice 2015 du taux de revalorisation de Suravenir Rendement », soit 2,90%.

Ces derniers jours, deux courtiers concernés par ce transfert affichaient leur satisfaction de voir ces contrats particulièrement bien traités par Suravenir. François Leneveu, président d'Altaprofits, parle lui dans un communiqué d'une « situation appréciable » et « rare dans le contexte actuel des taux d’intérêt ». Courant 2016, les détenteurs de ces assurances-vie devraient en outre pouvoir investir une partie de leur épargne sur un second fonds en euros, le fonds « diversifié » Suravenir Opportunités, mieux rémunéré que Suravenir Rendement.

Lire aussi l’interview de Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir : Quel sort Suravenir réserve-t-il aux contrats web ACMN Vie ?

(1) Hors cotisations sociales et fiscales.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2016