Epargne en ligne : Yomoni veut attirer des clients à hauts revenus

Sébastien d'Ornano, de Yomoni
DR - Sébastien d'Ornano, Yomoni

La plateforme d’épargne en ligne Yomoni lance une offre d’accompagnement des clients aux « besoins spécifiques voire complexes », baptisée Yomoni Society. Une « gestion sur mesure » qui inclut notamment les titres non cotés.

« Aujourd’hui, 20% de nos clients ont un patrimoine financier de plus de 250 000 euros et parfois des besoins spécifiques, voire complexes », explique Sébastien d’Ornano, président exécutif de Yomoni, dans un communiqué diffusé ce lundi. La plateforme, qui s’apprête à fêter ses 3 ans d’existence, propose désormais l’offre Yomoni Society à ces clients haut de gamme.

Dans ce cadre, le programme Y-360° doit permettre « de faire le diagnostic et le benchmarking de la situation financière de patrimoines conséquents déjà investis afin d’y déceler les points d’amélioration ». Yomoni affirme que l’ensemble de ce service « s’ajoute sans frais supplémentaire à l’offre originelle facturée 1,6% par an maximum tout compris », l’objectif étant de se distinguer fortement des tarifs pratiqués en banque ou gestion privée.

Sébastien d’Ornano évoque en particulier les cas de clients « entrepreneurs, cadres supérieurs » ou « professions libérales » comme étant susceptibles d’être intéressés par Yomoni Society : « Les entrepreneurs veulent pouvoir prendre en compte leurs titres non cotés dans leur PEA ou optimiser le rendement du patrimoine qu’ils détiennent dans une holding. Nous les avons entendus. » Selon Yomoni, ce nouveau service permet notamment à des entrepreneurs ou business angels de transférer un compte-titres ou un PEA « incluant les titres non cotés » afin de mettre en place un mandat de gestion « sur la partie disponible des avoirs ».

Voir par ailleurs le détail du contrat Yomoni Vie

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Juin 2018